L’automédication au lopéramide ( IMODIUM*,LOPERAL*)par les propriétaires d’animaux domestiques, en cas de diarrhée, est somme toute une pratique relativement fréquente .

Je l’ai constaté à de nombreuses reprises lors des consultations pour des problèmes digestifs aussi bien chez le chien que chez le chat .

Mais administrer du lopéramide ( IMODIUM*) sans avis du vétérinaire est elle sans danger pour nos compagnons ?

C’est ce que je vous propose de lire  dans cet article et vous verrez que ce n’est pas sans danger,surtout pour le chat plus sensible  !

 

automédication au lopéramide : propriétés de la molécule

Le lopéramide  est un opiacé synthétique , fabriquée  initialement par le laboratoire JANSSEN ( Belgique) . Comme elle n’est pas synthétisée à partir de l’opium ( naturel) , le lopéramide est définie comme un opioïde.

Le lopéramide fait partie de la classe des  stupéfiants , certes faible , mais elle est dérivée de la pipéridine . Or la pipéridine est un précurseur de la fabrication clandestine de la phencyclidine ( PCP) .

La PCP,molécule interdite, est un psychotrope avec des effets hallucinogènes  et des troubles graves du comportement. La PCP est une drogue qui a eu un succès dans les années 70 auprès des personnes à la recherche de “ TRIP”.

A l’heure actuelle , c’est la kétamine( anesthésique vétérinaire)  qui est la molécule recherchée pour ces mêmes effets,  certains confrères ont d’ailleurs été victimes de vols de ce produit dans leur officine  .

Le lopéramide est un des seuls opiacés à ne pas déclencher une dépendance,car elle ne franchit pas la barrière hémato-encéphalique .  C’est un des seuls opioïdes qui n’a pas d’effet sur le système nerveux central ( en principe !) .

Pourquoi?

C’est grâce à un petit transporteur présent au niveau des membranes des cellules , la  P-glycoprotéine ( Pgp), qui empêche le lopéramide ( comme d’autres molécules d’ailleurs) de pénétrer à l’intérieur des cellules , notamment au niveau du cerveau . La Pgp a vraiment un rôle de protection de certains organes comme le cerveau,les testicules et le placenta.

Pgp_glycoproteine

La Pgp est une protéine membranaire qui joue un véritable rôle de “détoxicant” ,de  transporteur de médicaments et fait partie de la “ MultiDrug Resistance ( MDR) ‘ . 

La Pgp est un produit du gène MDR1.

Et ici il faut faire une remarque au sujet des chiens qui ont des problèmes avec ce MDR1 , notamment  avec une Pgp non ffonctionnelle. Cela est du à une mutation du gène MDR .

Les propriétaires de chiens porteurs de cette “anomalie” le savent bien ou du moins seront sensibilisés par leur vétérinaire lorsqu’ils seront appellés à administrer toute une serie de substances( lopéramide, ivermectines,certains antifongiques,..) dépendant de ces transporteurs ( MDR).

Il existe un test sanguin ( coût : de l’ordre de 30 euros)  pour savoir si le chien est sujet à cette anomalie “MDR” , auquel cas s’il s’avère positif , il faut bien sûr éviter de donner les molécules sensibles afin d’éviter les symptômes d’intoxication parfois fatals pour l’animal ( neurotoxicité).

Les races de chiens susceptibles d’avoir un Pgp non fonctionnelle sont :

  • le colley
  • le Berger allemand
  • le Berger australien
  • le Berger australien miniature
  • le Berger blanc suisse
  • le Border collie
  • l’English shepherd
  • le Longhaired whippet
  • le Mc Nab
  • le Old english sheepdog
  • le Shetland
  • le Silken windhound
  • le Wäller.

Conclusion : le lopéramide est INTERDITE pour ces races  sans avoir fait le test au préalable sous peine d’avoir des signes d’intoxication au niveau neurologique.

Propriétés thérapeutiques du lopéramide

Le lopéramide est un anti diarrhéique  avec comme actions:

  • ralentissement des mouvements intestinaux et du transit
  • stimule l’absorption des liquides,des électrolytes et du glucose
  • diminue les secrétions intestinales

Le lopéramide ne traite que les symptômes de diarrhée MAIS non la cause !

Comment est éliminé le lopéramide ?

Le lopéramide est absorbé au niveau du tractus digestif , métabolisé au niveau du foie et éliminé dans les matières fécales .

 

Automédication au lopéramide : indications

 

Le lopéramide ( IMODIUM*,LOPERAL*) est utilisée pour lutter contre des diarrhées aiguës NON INFECTIEUSES  et dans certains cas de diarrhée chronique après examens vétérinaires.

La diarrhée est un système de défense de l’organisme pour se débarrasser de quelque chose de potentiellement dangereux . En utilisant une molécule comme du lopéramide , on peut aggraver la maladie en augmentant le taux d’absorption de toxines infectieuses ( ralentissement du transit digestif ). Ne pas utiliser lors de diarrhée infectieuse !

Il faut souligner que la FDA ( Food and Drug Administration) n’approuve pas l’utilisation du lopéramide pour les animaux aux USA .

L”administration du lopéramide doit être prudente et sous contrôle d’un vétérinaire  dans les cas suivants:

  1. en cas d’insuffisance rénale et/ou hépatique
  2. en cas hypothyroïdie
  3. en cas de Maladie d’Adisson
  4. pour les animaux âgés et/ou affaiblis
  5. en cas de traumatisme crânien
  6. en cas de problèmes pulmonaires

Le lopéramide ne doit pas être associé avec d’autres médicaments tels que les antihistaminiques,les barbituriques,les tranquillisants et les médicaments contenant l’inhibiteur de la monoamine oxydase . Cette association peut entraîner un excès de sédation .

Le lopéramide ne doit pas être administré :

  • en cas de suspicion d’occlusion intestinale
  • en cas de diarrhée infectieuse
  • en cas d’entérite hémorragique ( diarrhée avec du sang)
  • sur des animaux de moins de 3 mois ou moins de 2 kg
  • pour les races  de chiens sensibles ( voir plus haut ) sans test génétique ( risque de toxicité neurologique)
  • aux femelles en gestation ou en lactation

 

Automédication au lopéramide:  quelles sont les différentes présentations ?

La lopéramide peut se trouver sous forme de :

  1. comprimés/gelules : IMODIUM* 2MG , ANTIDIAR* 2 MG, LOPERAL * ( médicament vétérinaire pour chien)

loperal   imodium_loperamide

  1. liquide :  solution buvable IMODIUM ENFANT * dosé à 0.2 mg/ ml ( avec une seringue graduée)

7457194

  1. lyophylisat : IMODIUM LINGUAL *  2mg

imodium-lingual-2-mg-12-lyophilisats-oraux

Automédication au lopéramide :  effets secondaires

Les effets secondaires du lopéramide  sont  importants voir dans certains cas graves:

  • Au niveau du système digestif :  constipation , ballonnement  et dans certains cas peut  provoquer un iléus paralytique ( occlusion intestinale du à une paralysie de l’intestin grêle) .
  • Au niveau du système nerveux :  on peut avoir soit une stimulation( excitation) ou une dépression du système nerveux ( prostration,parésie,ataxie).
  • Au niveau cardio-respiratoire: ralentissement du rythme cardiaque , de la fréquence respiratoire jusqu’à de la détresse respiratoire en cas de surdosage
  • Au niveau du pancréas: peut provoquer une pancréatite ( inflammation) avec un taux de lipase et d’amylase élevé dans le sang .

Le chat est une espèce sensible aux opiacés et suite à une administration du lopéramide , il n’est pas rare de constater un comportement d’excitation !

En cas de surdosage ou d’une durée d’administration trop longue , c’est l’iléus paralytique ( occlusion intestinale) et les signes neurologiques qui sont le plus à craindre .

Petite remarque :

Le lopéramide ( IMODIUM*) est une molécule qui peut être délivré sans ordonnance , mais est déconseillée d’administrer aux enfants de moins de 6 ans sans avis d’un médecin.

En ce qui concerne nos animaux domestiques, l’administration du lopéramide ne devrait être faite que sous contrôle et avis d’un vétérinaire vu les effets secondaires .

 

Automédication au lopéramide : posologie

Pour le chien : 0,04-0,2 mg/kg par voie orale trois à quatre fois par jour.(toutes les 8h)   et en dehors des repas.

Pour le chat :    0.08-0.16 mg/kg  par voie orale 2 fois par jour

 

Pour les animaux de moins de 20 kg , il est conseillé d’administrer le lopéramide avec la forme liquide  pour un dosage plus précis ( seringue graduée) .

En cas d’automédication ,je conseille de ne pas dépasser 2 à 3 jours de traitement au lopéramide en cas de diarrhée aigue . Si la diarrhée ne passe pas après ce délai , il vaut mieux consulter un vétérinaire .

loperamide_imodium_pour_le_chat

 

Automédication au lopéramide :  quel est le traitement en cas de surdosage ?

En cas de surdosage ( > 0,4 mg/kg)  et en présence des signes d’intoxication ( effets secondaires) , le traitement est :

  1. injection de naloxone à raison de 0,01 à 0,04 mg/kg en intraveineuse répétée aussi souvent que nécessaire.
  2. Mettre l’animal sous perfusion ( fluidothérapie)
  3. associer un traitement adsorbant : du charbon actif (2 g/kg) par voie orale suivi d’huile de paraffine pour éliminer plus rapidement le lopéramide.

Automédication au lopéramide :  CONCLUSION

 

Comme vous pouvez le constater , administrer du lopéramide ( IMODIUM*) peut avoir des conséquences et son usage ne devrait être fait que sous conseils et contrôle de votre vétérinaire .

Si malgré tout , face à une diarrhée , vous prenez la décision d’administrer du lopéramide à votre animal , je vous conseille de suivre les consignes suivantes :

  • respecter bien les doses indiquées plus haut , n’hésitez pas à utiliser la forme orale avec la seringue graduée pour les animaux avec un poids inférieur à 20 kg
  • Ne pas administrer plus de 2 à 3 jours en cas de diarrhée aigüe . Si pas amélioration , consultez votre vétérinaire.
  • Propriétaires de chiens à risque ( voir plus haut) , faites le test sanguin au préalable pour écarter ou confirmer une anomalie MDR
  • Attention pour le chat plus sensible aux opiacés , respectez bien la dose et surveillez d’éventuels symptômes de “ surdosage” ( problèmes neurologiques et/ou comportementaux )
  • Ne pas administrer du lopéramide sur des animaux trop jeunes( < 3 mois) , de faible poids (< 2kg) ou  animaux affaiblis ou trop âgés.
  • Ne pas administrer du lopéramide en cas de diarrhée infectieuse , car en ralentissant le transit ,il augmente l’absorption de toxines aggravant la maladie .
  • En présence de signes d’effets secondaires , consultez au plus vite votre vétérinaire .

Ainsi se termine cet article sur l’automédication au lopéramide  chez le chien et le chat , n’hésitez pas à le  partager auprès de vos contacts .

Commentaires Facebook

8 Commentaires

  1. Bravo pour votre article et surtout pour la mise en garde aux propriétaires de chiens avec le risque MDR1 modifié . il serait d'ailleurs très intéressant un jour de développer ce sujet que très peut de propriétaires connaissent malgré le risque réel pour nos compagnons .

    • Merci Dominique pour votre commentaire et vous avez raison de me sensibiliser sur ce point ( MDR1). Je vais y penser dans un avenir proche , il faudrait des journées de 48h ….;)….. Bonnes fêtes de fin d’année . Patrick

  2. Personnellement ma seule «auto-médication» pour mes chattes concerne le vermifuge milbemax pour les vers et le frontline pour les puces
    Pour tout le reste je me méfie des médicaments comme de la peste car ils ne sont jamais anodins et on ne sait pas vraiment ce qu’il y a dedans
    Et pour moi, pas de milbemax ni de frontline : juste de l’aspirine quand j’ai mal à la tête 2 fois par an

  3. Cher Patrick je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année et je profite du sujet pour vous soumettre mon problème. J'ai 60 ans j'ai eut des chiens toute ma vie, déjà dans mon parc j'en avais 1 et je viens de découvrir une belle saloperie il y a 3 mois .
    Notre Harlem de 2 ans avait régulièrement des selles pâteuses nous avons tous tenter avec notre vétérinaire pour en venir à bout jusqu’à lui faire une échographie abdominale par précaution et par une bonne intuition on a fait un dépistage spécifique pour la giardia et malheureusement il était positif.
    Et bien nous n'arrivons pas à en venir à bout malgré toutes les mesures d’hygiènes draconienne préconisés et les traitements rien n'y fait .
    Un premier traitement de Panacur 3 cachets de 500 pendant 5 jours puis de nouveau 10 jours après 5 jours il était toujours testé positif .
    Donc de nouveau traitement de Panacur mais la 10 jours de suite même dosage, attente 10 jours pour refaire le teste, réponse reçu ce jour il est toujours positif .
    Mon épouse et moi même ne savons plus quoi faire comme traitement car malheureusement notre Harlem et MDR1 Hétérozygote.
    Pour le moment il a des selles a peut près correcte mais pour combien de temps encore .
    Nous lui donnons tous les jours depuis 15 jours 1 sachet par jour de Fortiflora car avec cette quantité de vermifuge ingurgité en si peut de temps il fallait soutenir sa flore intestinale .
    Si vous avez une idée sur ce que nous pouvons faire nous sommes preneur et Harlem vous remerciera .

  4. Bonjour,

    j’ai fait un transition de croquette trop courte pour mon chat et résultats les selles ne sont pas tellement formées et plutôt très très molle .. Qu’est ce que je pourrais lui donner pour soutenir sa flore intestinale et l’aider a digéré ces nouvelles croquettes ?
    J’ai lu que les probiotique étaient pas mal.. mais lequel..? Sinon j’ai pu lire que des personnes donnaient de l’ultra levure pour refaire la flore intestinale, est ce vraiment adapté car l’Homme et le Chat n’ont peut être pas les mêmes flores intestinale..?
    Je lui ai donné de l’ultradiar mais ca l’a constipé au bout du 2 eme comprimé, donc j’ai stoppé pour laisser son transite repartir. Et je crois que l’ultradiar est pas forcement adapté à cette situation, vu qu’il s’agit plus d’un changement d’alimentation qui s’est fait trop rapidement pour les intestins de mon chat… Que me conseillez vous ?

    Par avance , merci