Traitement De La Dirofilariose

dirofilariose

Description des différents traitement de la dirofilariose chez le chien

Le but de cet article est de redéfinir les options de traitement de la dirofilariose du chien mis à la disposition des vétérinaires. Traitements qui sont difficiles, longs et coûteux !

Je suis conscient que cet article est un peu long et ardu à lire, mais je pense qu’il est intéressant, en tant que propriétaires de chiens, de savoir les possibilités de traitement de la dirofilariose  et de connaître sa prévention.

Aussi je vous engage à faire un petit effort de concentration et d’application. 😉

La dirofilariose (déjà décrite dans cet article) est une pathologie qui peut être grave et est caractérisée par la présence de vers parasites (20 à 30 cm de longueur)  au niveau du cœur et de certaines artères et veines. Ces parasites sont transmis par certains types de  moustiques (femelle).

Le choix du traitement appartient au vétérinaire et se fait en fonction des différents résultats des tests réalisés  et de l’état général de l’animal.

Pour tous les chiens non infectés (indemnes), vivant dans les régions à risque ou se rendant dans ces régions, un traitement préventif de la dirofilariose  est nécessaire, voir indispensable!

Traitement de la dirofilariose : petit rappel historique

Avant de vous parler des traitements de la dirofilariose du chien, je tiens à vous signaler un petit événement qui a fait évoluer l’approche thérapeutique de la dirofilariose.

Pour traiter la  dirofilariose (vers adultes), le vétérinaire a, comme choix, le produit de chez Merial : l’immiticide *.

Or, en 2011 aux États-Unis, les vétérinaires ont été confrontés à une pénurie de production d’immiticide* de la part de  Merial . Il faut savoir que beaucoup d’états aux USA sont touchés par la dirofilariose .

 Face à la pénurie de ce produit, les vétérinaires américains ont dû se rabattre sur d’autres types de traitements (déjà testés expérimentalement en 2008-2010) pour soigner la dirofilariose des chiens actifs.

Cet événement a permis de mettre au point d’autres alternatives de traitements, car l’IMMITICIDE* par injection est un traitement qui tue les vers adultes rapidement mais n’est pas exempt d’effets secondaires parfois graves ! De plus, le traitement à l’IMMITICIDE* est couteux !

Comme nous allons le voir, ces protocoles de traitements sont  moins chers et tout aussi efficaces par rapport au traitement avec l’IMMITICIDE*. 

Connaissez-vous la bactérie WOLBACHIA ?

Avant de poursuivre la description des traitements curatifs possibles, laissez-moi vous parler d’un organisme appelé « Wolbachia Pipientis », bactérie  qui  vit à l’intérieur de ces parasites (vers adultes)  et qui est indispensable à la survie de ces vers adultes.

wolbachia en rouge dans ce nematode

Bactéries “Wolbachia” ( en rouge) à l’intérieur du ver 

« Wolbachia » est une  bactérie qui infecte principalement les arthropodes (insectes, crustacés, araignées) mais aussi les nématodes (vers), dont Dirofilaria.

On retrouve Wolbachia dans le ver adulte mâle et femelle, mais ces bactéries seraient plus abondantes au niveau du système reproducteur des femelles. En fait WOLBACHIA est indispensable pour la survie, le développement et la reproduction des vers adultes (nématodes).

L’association ver adulte + wolbachia joue un  rôle important dans la réponse immunitaire et est responsable des dégâts occasionnés par cette maladie.

 « Wolbachia » amplifie   les effets secondaires  de l’embolie, de l’inflammation  et du choc qui se produisent lorsque les vers adultes du cœur ou microfilaires meurent suite aux traitements préventifs ou adulticides de la dirofilariose.

C’est pour cette raison que l’on conseille, actuellement, de traiter un chien infecté à la doxycyline pendant un mois avant de le mettre sous un traitement adulticide ou larvicide à pour d’abord tuer ces bactéries  afin d’éviter une amplification des effets secondaires.

Voilà, pourquoi je vous ai parlé de cette bactérie, car cette notion a changé la stratégie de traitement de la dirofilariose.

Retenez bien ceci :

Pour l’efficacité d’un traitement curatif de la dirofilariose, il est intéressant, voir primordial, de « casser » cette association Ver adulte Dirofilaria /Bactérie Wolbachia.

Traitement de la dirofilariose : les solutions curatives (contre les vers adultes)

Pour les traitements adulticides de la dirofilariose  par des médicaments (c’est-à-dire traitements qui tuent les vers adultes), le vétérinaire a le choix entre un traitement qui provoque la « mort RAPIDE » des vers adultes et un traitement qui provoque la « mort LENTE » des vers adultes.

Le choix appartient au vétérinaire qui le fera en fonction des résultats des différents tests et examens cliniques de l’animal. Il pourra vous argumenter son choix, aussi n’hésitez pas à avoir un dialogue avec lui à ce sujet.

 Le traitement «  RAPIDE » utilise l’IMMITICIDE*  en injections, tandis que le traitement « LENT » utilise l’association des Lactones Macrocycliques ( ivermectine, sélamectine,milbémycine)  avec la doxycycline ( Ronaxan*, Doxyval*) .

Les chiens infectés vont être divisés en 4 classes selon le degré des signes cliniques :

Classe I (peu important) : aucun signe clinique ou parfois une légère toux, un amaigrissement, une fatigue

Classe II (significatif)     :   Toux, intolérance à l’effort, auscultation anormale,amaigrissement,

Classe III (GRAVE)          : Toux, intolérance à l’effort, respiration difficile même au repos, Foie hypertrophié, Ascite ( liquide dans l’abdomen) , syncope, auscultation cardio respiratoire anormale

Classe IV (Réservé)         : correspond au syndrome de la veine cave (même symptômes qu’en classe 3 + faiblesse, léthargie, hemoglobinémie, hémoglobinurie)

Traitement I : pour les chiens peu infectés (classe 1 )

Ce traitement est destiné pour les chiens infectés  ne présentant aucun signe clinique significatif (près de 80% des cas), avec un test sérologique faiblement positif (SNAP test) et une faible présence également de larves dans le frottis sanguin.

Il n’y a aucun intérêt à traiter avec des molécules adulticides (contre les vers adultes) cette classe de chiens, car ils peuvent très bien vivre sans problème en les protégeant uniquement contre une nouvelle infestation.

De plus, le traitement adulticide n’est pas exempt d’effets secondaires importants et est très coûteux.

On met le chien sous un traitement de Lactone Macrocyclique ( Milbémycine, Sélamectine, Ivermectine )  pendant 12 mois ( 1 an) à raison d’une administration par mois .

L’intérêt de ce traitement est de diminuer progressivement le nombre de microfilaires (L1) dans le sang.

Un inconvénient majeur lié à ce type de traitement est la possibilité de  provoquer une résistance à ces molécules (lactone macrocyclique)  et d’avoir un type de DIROFILARIA IMMITIS résistant à ces molécules ?  Actuellement, on n’a pas encore de preuve lié à cette résistance.

C’est la raison pour laquelle ce type de traitement est remis en question au profit d’un traitement à la doxycycline(RONAXAN*, DOXYVAL*,…).

Ronaxan ( doxycycline)

On donne 10 mg / kg  2 fois par jour pendant les 6 premières semaines, ensuite au semaines 10 et 11,  aux semaines 16 et 17, aux semaines 22 à 25 , et à nouveau  aux semaines 28 à 33 ( 6 semaines ), c’est-à-dire un traitement qui dure plus de 8 mois ! .

Une étude en laboratoire menée en 2005 a conclu  qu’un  traitement  avec de la doxycycline par intermittence  est plus efficace pour tuer les Wolbachia qu’un  traitement en continu.

Traitement de la dirofilariose : Pourquoi  utiliser la Doxycycline?

On sait maintenant qu’un  organisme appelé « Wolbachia » vit à l’intérieur de ces vers adultes et est indispensable à la survie de ceux –ci !

On utilise la doxycycline ,  antibiotique de la famille des tétracyclines,  car elle  tue les bactéries « Wolbachia » .

En tuant ces bactéries, la doxycycline stérilise  les vers adultes femelles : sans la présence de  ces bactéries, elles ne peuvent plus se reproduire! Donc cela va diminuer le nombre de larves présentes dans le sang

En tuant ces bactéries, la doxycycline affaiblit les vers adultes (filaires) qui vont finir par mourir.

En tuant ces bactéries, la doxycycline réduit les dégâts occasionnés par le couple «  ver adulte/ Wolbachia »

La doxycycline réduit ainsi considérablement le risque de réactions indésirables dû à un traitement du ver du cœur, notamment au niveau du foie et des reins.

 Inconvénient lié à ce traitement :

 Par cet usage prolongé, on risque là aussi de créer des souches résistantes face à cet antibiotique  notamment au niveau de WOLBACHIA  mais aussi vis à vis d’EHRLICHIA et BORELLIA qui sont des bactéries transmises par les tiques !

Traitement 2 : MORT LENTE des vers adultes (pour les chiens de classe 2)

Une étude publiée, en 2008,  a démontré qu’un traitement avec l’ association d’une lactone macrocyclique (type mylbemycine)   et  la doxycycline a les effets suivants sur les vers adultes du cœur(Filaires) :

milbemax ( milbemycine)

1)      Stérilise les filaires femelles

2)      Empêche le chien infecté de contaminer d’autres chiens par les moustiques car les microfilaires (larves L1) sont éliminés par la milbémycine

3)      Accélère la mort des vers adultes du cœur (affaiblissement des vers par la doxycycline)

4)      Limite  les  inflammations et autres dommages causés par la présence de vers adultes 

5)      Réduit le risque de réactions indésirables  et graves de l’Immiticide* si un traitement adulticide par injection est décidé  par la suite.

Lorsque ces deux médicaments sont utilisés ensemble, les effets sont nettement améliorés, plutôt que l’un sans l’autre. L’effet larvicide (mort des microfilaires) est plus prononcé lorsque ces deux molécules sont associées.

La mylbemycine semble être plus efficace par rapport aux trois autres molécules : ivermectine, selamectine, doramectine.

L’intérêt, entre autres, de donner de la doxycycline pendant un mois réside dans le fait d’éviter des lésions rénales causées par la mort des microfilaires.

Polémique :

Le protocole de la mort lente avec l’usage de larvicides sur une longue durée peut être suspecté d’apparition de résistance, mais à ce jour aucune résistance n’a été mise en évidence! 

Effets secondaires liés au traitement des larvicides ( Ivermectine, milbemycine)

En tuant les microfilaires dans le sang, ces molécules peuvent provoquer des effets secondaires tels que :

Diarrhée parfois importante

Vomissement

Difficultés respiratoires

Hyper salivation

Léthargie

Ces signes cliniques sont évocateurs d’un État de choc et sont le résultat d’une réaction d’hypersensibilité aux protéines relâchées par les larves mortes ou agonisantes.

Beaucoup de vétérinaires, afin de contrecarrer ses effets indésirables, prescriront des antihistaminiques et/ou des glucocorticoïdes dès la mise en place traitement.

Ce protocole de traitement de la “mort lente” doit toujours être supervisé par un vétérinaire.

 D’ailleurs lors de la mise en place de ce type de traitement, il n’est pas rare que le vétérinaire propose d’hospitaliser le chien la première journée (10 premières heures)  pour surveiller d’éventuelle apparition de ces effets secondaires.

Si ces effets secondaires devraient se manifester, il faudra mettre le chien sous un traitement contre le choc à base de corticoïdes et d’oxygène en cas de difficultés respiratoires.

Traitement 3 : mort rapide des vers adultes  (pour les chiens classe 3)

 Pour ces chiens, il y a urgence de stabiliser l’état général et un traitement plus rapide doit être envisagé.

 La melarsomine (IMMITICIDE*) est la molécule que l’on injecte aux chiens pour  tuer “rapidement” les vers adultes de la dirofilariose. La melarsomine est composé arsenical

 immiticide

La posologie est de 2,5 mg /kg  en intra-musculaire (au niveau des lombes). Une série de 3 injections sera instaurée.

Si votre vétérinaire décide de le mettre en place pour des chiens de classe un et deux, il y aura deux injections  à 24 heures d’intervalle. La troisième dose sera effectuée après un mois

Pour les chiens de classe 3, le vétérinaire injectera une première dose après avoir hospitalisé et stabilisé le chien. Ensuite une cure de doxycycline pendant 1 mois avec un corticoïde (prednisone).

Une deuxième dose sera administrée un mois plus tard suivi d’une deuxième  dose 24 heures après.

 

L’injection est douloureuse et il faut surveiller d’éventuels effets secondaires post injection (anorexie, vomissements, diarrhée et hyper salivation).

Le chien sera hospitalisé pendant 24 heures pour surveiller d’éventuels effets secondaires et traité si besoin.

Effets secondaires liés à l’IMMITICIDE*

Quand les vers adultes sont tués par l’IMMITICIDE*, ils se désagrègent et les fragments se logent dans les petites vaisseaux pulmonaires provoquant une inflammation locale et une « obstruction » à la circulation sanguine, c’est ce qu’on appelle une thrombo-embolie.

Le chien a de la fièvre, une toux et une hémoptysie (émission de sang par la bouche venant des voies aériennes).

Pour traiter cet effet secondaire, on donne de la prednisone à raison de 0,5 mg/kg maint et soir  la première semaine, ensuite 1 fois par jour durant la deuxième semaine et 0,5 mg/kg tous les 2 jours pendant 2 semaines ! Bien sûr, on mettra le chien au REPOS STRICT (cage + promenade en laisse)

Traitement 4 : pour les chiens fortement infestés (classe 4)

L’IMMITICIDE* (la melarsomine) n’est pas un  produit destiné pour les chiens de classe 4 !

Il n’y a que la chirurgie, dans ce cas-là, qui soit indiquée !

 

Traitement de la dirofilariose : existe t – il des traitements naturels ?

Je sais qu’il y a beaucoup de propriétaires sensibilisés par les traitements naturels, mais pour la DIROFILARIOSE, malheureusement, je ne connais pas de traitements efficaces pour lutter contre les vers adultes.

Je connais des propriétaires qui ont essayé différents protocoles lus ou entendus çà et là, mais qui se sont mis à l’évidence face à  l’échec de ces traitements avec une aggravation de l’état général de leur animal en plus !

D’ailleurs, je fais un appel : si vous connaissez un traitement naturel,  efficace et prouvé, contre les vers adultes ou même EN prévention, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires ci-dessous .Je vous en remercie par avance !

Surtout ne confondez pas la dirofilariose avec les vers du système digestif ! Le ver de la dirofilariose se transmet par le sang et se loge dans le cœur droit au stade adulte !

[box color=”green” icon=”accept”]Un vermifuge naturel pour les vers digestifs ne fonctionne pas pour les vers de la dirofilariose ![/box]

Traitement de la dirofilariose : la prévention !!

Nous arrivons à un chapitre important  qui concerne tous les propriétaires de chiens vivants dans les régions à risque ou se rendant dans ces régions à risque avec leurs compagnons : c’est la prévention !

IL faut d’abord s’assurer si le chien est indemne ou pas de l’infection par le parasite avant de mettre en place un traitement préventif.

Cela passe par une visite chez votre vétérinaire qui fera les tests sanguins : sérologie ( SNAP TEST) et un frottis sanguin pour le comptage des microfilaires ( larves)

On a 4 molécules (lactones macrocycliques)  pour la prévention : l’ivermectine, la selamectine, la moxidectine et la milbémycine

Ces molécules doivent être administrées tous les mois.

Avec l’ivermectine: l’administration mensuelle à la posologie de 6 µg/kg, permet la destruction de toutes les larves de moins de 6 semaines de développement.

A cette posologie, et lors de l’utilisation régulière (au moins  sur 6 mois), l’ivermectine empêche  la ponte des vers adultes femelles et finit même par les tuer. Elle a donc un effet adulticide si elle est employée sur des chiens infestés.

Il semblerait que la milbemycine soit la molécule la plus efficace en matière de prévention, c’est la raison pour laquelle je vous conseille d’utiliser MILBEMAX * comme spécialité. La dose de 100 µg/kg  tous les mois  de milbemycine produit 100% d’efficacité pour la prévention de la dirofilariose!

100 µg = 0,1 mg par kg . Dans le comprimé de MILBEMAX, si vous respectez la posologie indiquée , la dose de milbemycine est suffisante pour assurer cette prévention .

milbemax ( milbemycine)

 

Quand faut-il commencer ce traitement préventif : MILBEMAX*?

Pour les chiens habitant les régions à risque

Pour les chiens vivants dans les régions à risque, il est conseillé de commencer dès le mois de Mars  jusqu’au mois de décembre .Certains scientifiques conseillent même de faire le traitement toute l’année.

A partir de quel âge pour le chien ?  

il est conseillé de débuter ce traitement préventif dès l’âge de 6 mois.

De plus, je conseille de mettre  le collier SCALIBOR*  toute l’année au chien pour lutter contre les moustiques. Ce sera aussi un moyen de prévention pour d’autre pathologie : leishmaniose, maladies transmises par les tiques.

Le collier protège pendant 6 mois !

Pour les chiens qui se rendent pour un séjour limité dans les régions à risque (vacance)

Il est conseillé de commencer le traitement 1 semaine avant le départ, ne jamais interrompre la prise mensuelle durant le séjour  et de poursuivre ce traitement préventif encore 3 mois après la date de retour !

Lutte contre les moustiques

Pour le chien

Mettre un collier SCALIBOR*  qui a la propriété de lutter contre les moustiques. Appliquez ce collier 15 jours avant le départ !

 scalibor 65cm

Pour l’Environnement

On a des luttes anti-moustique réalisées à titre collectif, dans les pays tropicaux notamment, ou à titre individuel (c’est-à-dire mettre des diffuseurs insecticides dans les maisons) + des moustiquaires efficaces.

Conditions de promenade, de vie extérieure

Ne pas  sortir le chien à l’extérieur  à la tombée de la nuit (crépuscule) et la nuit, périodes  d’activité les plus intenses pour les moustiques de type CULEX.

Conclusion sur le traitement de la dirofilariose

Si votre chien est atteint de la dirofilariose, le meilleur conseil que je puisse vous donner est d’avoir une bonne collaboration avec votre vétérinaire traitant et de déterminer ensemble la solution la mieux adaptée à l’état général de votre animal.

Rappelez-vous que ces traitements sont longs, coûteux et difficiles ! Ensuite votre vétérinaire peut vous proposer une alternative à l’IMMITICIDE comme traitement de la dirofilariose avec la DOXYCYCLINE + milbemycine /ivermectine.

Il est évident que tous les traitements à base de Lactones macrocycliques ( ivermectine, selamectine,milbemycine) doivent être prescrites avec précaution pour les races dites sensibles à ces molécules  ( colley, berger australien,…) .Il est vivement conseillé de les faire tester avant de mettre ce type de traitement en place chez ces chiens !! Contactez votre vétérinaire pour en savoir plus , mais je ferai bientôt un article sur le sujet. 

Enfin je souhaiterais insister sur la prévention, prenez ces mesures préventives si vous résidez ou si vous vous rendez dans les régions à risque.

Je vous félicite pour avoir lu jusqu’au bout cet article consacré au traitement de la dirofilariose. 

Traitement De La Dirofilariose

Commentaires Facebook

10 Commentaires

  1. je possède une chienne Rough Colley de presque 3 ans. Le collier Scalibor convient-il dans le cas de fourrure abondante et compte tenu de la race? quel est le vermifuge le mieux adapté pour le Colley? il faut éviter l'Ivermectine il me semble. Quelles sont les régions à risque? MERCI pour vos réponses et aussi pour tous vos avis et conseils judicieux!

  2. Bonjour Jean Paul , merci pour votre commentaire et pour les régions à risque , je vous réfère à l' article déjà écrit sur cette pathologie dans lequel je spécifie ces régions pour l'Europe ( dans l'article ,à chaque mot "dirofilariose" qui est en bleu , il y a un lien vers l'article, juste cliquez sur le mot). En gros , ce sont tous les pourtours méditéranéens .La dirofilariose est présente sur tous les continents avec des régions très touchées par cette pathologie .Bien à vous …Patrick

  3. Bonjour Anne-Marie, le collier Scalibor peut être mis sans problème sur des chiens à fourrure dense, il faut juste s'assurer que ce collier soit en contact avec la peau , en écartant les poils éventuellement, et il sera efficace .Oui , vous avez raison , le colley est une race dit sensible aux avermectines ( ivermectine, selamectine,moxidectine) , la milbemycine est une molécule moins sensible pour ce type de chien , mais ,comme indiqué dan l'article, il vaut mieux faire tester votre chien chez votre vétérinaire pour confirmer ou non si votre chien est sensible à ces molécules .Pour les régions à risque, cliquez sur le mot dirofilariose ( en bleu) dans l'article et vous serez dirigé vers un autre article que j'ai écrit sur la dirofilariose dans lequel je spécifie les régions à risque . En gros ce sont les pays Méditéranéens …. Mais la dirofilariose est présente partout dans le monde ! ….Bien à vous .Patrick

  4. Bonjour.
    Dans cet article vous ne parlez que du chien.
    J'ai six chats, suivis par la clinique Mermoz de Lyon.
    Par contre j'ai vu dans votre autre article sur la petite carte de France que le Rhône est en rouge.
    Dois-je traiter mes chats avec Milbemax plus souvent que je ne le fais ?
    Car je leur donne 1 milbemax pour chats tous les 6 mois sur conseil du vétérinaire qui les suit.
    (sauf mon gros chat lui c'est 1 cachet et demi)
    Et aussi, est-ce que les chats peuvent avoir les maladies transmises par le moustique tigre ?
    (l'an dernier j'en ai eu un chez moi !)
    Merci d'avance si vous pouvez me répondre car un autre avis sera le bienvenu.
    Cordialement. Dani et ses chats

    (je me suis abonnée tout à l'heure à votre newsletter)

  5. Bonjour,

    Merci pour votre blog.
    Besoins de conseils avant adoption définitive en SPA.
    J’adopte une petite chienne de 7 mois. Elle vient d’être stérilisée. (pas de souci avec l’anesthésie générale)
    Il s’avère qu’elle a été testée positive à son arrivée au refuge (si les dates concordent et sont bonnes elle avait 2 mois) – après traitement ( pas d’information sur le traitement qui lui a été administré), elle a été re-testée le 28 aout 2014 négative. Dois-je demander un 3ème test pour être certaine qu’elle ne soit plus atteinte ? est-ce que la maladie peut ré-apparaitre ? j’ai lu que le traitement peut-être long, coûteux voir douloureux ? puis-je la mettre en relation avec d’autres chiens sans qu’ils soient exposés à la maladie si piqûres par même moustique ? et surtout est-ce que cette chienne aura d’éventuels problèmes cardiaques à venir suite à sa contamination ? Vous remerciant pour vos conseils et disponibilité – Cordialement So