Que donner à son chat avant un départ en avion?

Un voyage en avion, surtout pour une longue durée, se prépare minutieusement et sur une certaine période avant la date de départ. Après avoir accompli un certain nombre d’actions préalables, telles que l’acquisition des documents légaux pour vous et votre chat, vous serez sûrement préoccupé à le conditionner dans l’esprit d’un changement imminent. Au-delà des conditions particulières de transport par avion des animaux de compagnie, il vaut mieux habituer votre chat à un nouveau régime alimentaire qui fait aussi partie intégrante des préparatifs.

Son alimentation en général

Un chat est par nature un animal sédentaire qui s’habitue mal au changement. Pour vos déplacements de moins d’une semaine, il peut donc rester seul si vous avez une personne disponible pour en prendre soin régulièrement. Par contre, si votre séjour s’avère plus long et qu’il est impossible de le confier à quelqu’un, alors il serait envisageable de le prendre avec vous. Cependant, cette alternative suppose de prendre des dispositions particulières.

Ainsi, en matière de nourriture, les compagnies aériennes et les spécialistes sont unanimes: il faut nourrir un chat au moins 6 heures avant l’embarquement. Vous pouvez par exemple lui donner des croquette chat ou tout autre type d’aliment qui lui conviendrait. Ceci pour éviter que le processus de digestion ne se déclenche dans l’avion et n’entraîne chez lui des besoins urgents. Il est plus indiqué de lui donner à boire peu de temps avant d’embarquer et ainsi prévenir une déshydratation.

Si vous vous absentez pour un séjour relativement long, pensez à faire migrer progressivement les habitudes alimentaires de votre chat vers des rations d’aliments secs, au cours des semaines précédant le départ. Dans ce cas, la meilleure option demeure les croquettes chat, car au quotidien, ces granulés présentent l’avantage d’être particulièrement adaptés à la nature de ces petits félins et à leurs besoins nutritionnels.

L’offre est diversifiée et convient aux spécificités de chaque catégorie de chat : les jeunes, les adultes, les stérilisés, ceux ayant des problèmes de rein, de digestion, de poids, etc. Une alimentation constituée de croquettes apporte donc un plus de vitamines au chat, diversifie le goût de ses repas et surtout l’aide à développer son autonomie, celui-ci étant capable de déterminer son niveau de satiété. Aussi, il affine sa dentition en croquant, reste en interaction avec son environnement, et surtout, développe sa routine repas.

Par exemple, vous pourrez tester sur lui plusieurs marques de croquette chat selon la saveur, les apports énergétiques, la cible et les résultats promis. Vous déterminerez ainsi sa préférence (ce que vous lui servirez avant l’heure du départ). Le conditionnement des sacs de croquettes chat permet une conservation de longue durée sans en déprécier le contenu. Il est donc possible d’en faire un stock. L’enjeu est de commencer à habituer son chat à une alimentation différente.

Lorsqu’il est dans un nouvel environnement, il faudra à votre chat un temps d’adaptation durant lequel la nourriture et l’eau peuvent le rendre malade. Avec ses croquettes, il est mieux préparé à supporter le changement. N’hésitez donc pas à le faire manger aux heures du futur fuseau horaire. Il pourra donc ainsi s’y adapter facilement. Toutefois, malgré la restriction, gardez quand même auprès de vous une petite quantité de croquettes à l’heure de l’embarquement, afin le nourrir dans l’éventualité d’un vol retardé ou d’une escale trop prolongée.

Plusieurs autres recommandations non négligeables peuvent être appliquées avant le départ. Pensez notamment à administrer à votre chat un traitement contre les vers et les parasites. Bien sûr, cela doit se faire sur les conseils d’un vétérinaire. Si votre chat suit n’importe quel autre traitement quotidien, veillez à demander l’avis de son vétérinaire habituel pour savoir s’il est apte à effectuer le déplacement en avion. Il faudra donc savoir s’il peut prendre ses médicaments aux heures prescrits et au cours du voyage.

Par ailleurs, même si vous craignez que le stress n’entraîne chez votre chat des réactions difficiles à gérer, il est déconseillé de lui administrer des tranquillisants avant le voyage. En réalité, ces produits qui agissent en baissant la tension artérielle. À cause de la pression atmosphérique d’un avion en vol, ils sont plus susceptibles de produire sur le félin les résultats contraires à ceux escomptés.

D’autres aliments à lui donner

Si vous souhaitez voyager avec votre chat, il est impératif de prendre de nombreuses dispositions en ce qui concerne sa nourriture. Au prime abord, vous devez vous renseigner sur les aliments qu’il ne faut absolument pas lui donner.

Cela inclut la tomate et certains légumes comme la betterave, les oignons ou l’ail. Il est aussi recommandé d’éviter de lui donner du lait. Dans ce cadre, il faudrait que le lait ne présente pas un taux important de protéines. Cela risque de lui causer des indigestions. L’eau est aussi une boisson qui est largement conseillée pour le chat. Toutefois, il faudra éviter de lui en donner trop, surtout quelques minutes avant de prendre l’avion.

Si vous souhaitez donner certaines boissons à votre chat, vous pouvez lui donner de l’eau ou du lait exempt de protéines. En dehors des boissons et des croquettes chat, vous pouvez également lui donner des aliments comme les pommes de terre, de la viande ou encore de la sardine.

Toutefois, il est possible que votre chat ne soit pas habitué à certains de ces aliments. Il faudra donc vous assurer qu’il les apprécie. Si tel n’est pas le cas, vous avez toujours la possibilité de vous pencher sur d’autres aliments, afin de déterminer ses préférences. Assurez-vous aussi que ces derniers ne provoquent pas chez lui des indigestions. Dans ce cas, cela pourrait occasionner certaines préoccupations lors de votre voyage.

Il faut également éviter d’offrir de la nourriture humaine à votre chat, en voyage ou à la maison. Parce que l’alimentation humaine  n’apporte pas les apports nutritionnels dont un animal a besoin. Et aussi, il faut savoir que certains de nos plats sont de réels fléaux pour la santé de votre boule de poil. Dernière chose à prendre en considération, nourrir un chaton dans vos plats, peut l’entraîner à voler de la nourriture.

alimenter son chat

  • Article invité 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.