Durant ses premiers mois d’existence, le chaton se nourrit exclusivement de lait. En grandissant, ses besoins nutritionnels changent. Ce qui le poussera à quitter peu à peu le lait. À l’âge adulte, le chat peut continuer à en consommer, mais sous certaines conditions.

L’alimentation d’un chaton

Un chaton ne peut encore consommer de nourritures solides. Il se contente du lait que lui donne sa mère. Ce lait contient tous les apports nécessaires à sa croissance. Après plusieurs jours, lorsque la mère commence à manquer de lait, elle va commencer à introduire de la nourriture solide dans l’alimentation de sa progéniture.

De nombreux foyers accueillent les chatons abandonnés par leurs maitres. Pour nourrir ces chatons, il faut utiliser du lait, car c’est le seul aliment qu’ils peuvent consommer. Le lait maternisé pour chaton est le seul produit laitier qui peut être utilisé. Il faut savoir que le lait de vache est trop riche en lactose et contient peu de protéines et de lipides. À l’inverse, le lait de chèvre est trop riche en protéines et en lipides, ce qui le rend inadéquat pour l’alimentation du chaton.

Les dosages à respecter

Si un chaton se retrouve séparé de sa mère à sa naissance, il est important de lui donner du lait maternisé tout en respectant un dosage spécifique. Pendant les 8 premiers jours, le chaton devra boire du lait 7 fois par jour, avec une quantité de 3 à 6 ml par prise. En 24 h, il devra consommer moins de 40 ml de lait.

La fréquence des repas va ensuite diminuer progressivement au fil des semaines. À la deuxième semaine, il ne recevra plus que 6 repas par jour, mais avec 1 ou 2 ml en plus par prise. À la troisième semaine, il n’aura besoin que de 5 repas par jour. Celui-ci passera à 4 repas par jour à la quatrième semaine. C’est à partir de cette période que le chaton devra être progressivement initié à la nourriture solide.

La quantité de lait doit diminuer petit à petit à mesure que le chat grandit. À partir de la sixième semaine, le chat n’aura plus droit qu’à 2 biberons par jour. Le reste de son alimentation devra être à base d’aliments solides tels que les croquettes.

Le lait pour les chats adultes

L’alimentation du chat après sevrage va énormément changer. De nombreuses modifications morphologiques vont se produire au cours de la croissance de l’animal. Il ne sera notamment plus en mesure de produire les enzymes qui lui permettaient de digérer le lait maternisé. De ce fait, il va avoir du mal à digérer le lait, quelle que soit son origine. Pour cette raison, les chats adultes boivent essentiellement de l’eau.

Mais le lait ne devient pas totalement prohibé pour le chat. S’il aime ce liquide, il peut en boire en faible quantité. Notez que le lactose peut facilement lui causer des troubles digestifs. La quantité à respecter sera de 10 ml/kg. Pour un chat de 4 kg, la quantité sera par exemple de 40 ml. Il faudra toutefois éviter de lui en donner tous les jours.

Quid des produits laitiers ?

Même si les chats adultes ne tolèrent pas le lait, il est possible de lui donner des produits laitiers de temps en temps. En effet, les produits à base de lait comme le fromage, le yaourt, etc. n’ont pas les mêmes spécificités chimiques et donc, les mêmes contraintes que le lait entier. Les produits laitiers sont généralement moins fournis en lactose, qui est nocif pour les chats adultes s’il est consommé en quantité importante.

Il est possible de donner du yaourt, formage fondu ou fromage blanc à un chat même adulte, sauf si ce dernier présente un cas d’intolérance au lactose. S’il ne présente aucune allergie aux produits laitiers, il est parfaitement possible de lui donner un peu de yaourt ou de fromage de temps en temps. Pour le fromage, il faut faire attention aux produits trop gras qui peuvent lui causer de l’embonpoint.

Recommandations pour bien nourrir votre chat

Au moment du sevrage, un chaton n’a plus la capacité d’assimiler correctement le lactose contenu dans le lait. S’il boit du lait de vache, surtout en quantité, il peut présenter des troubles digestifs et être victime de vomissement et/ou de diarrhée. Il est aussi possible qu’il fasse une réaction allergique à cause de l’intolérance au lactose. Il est préférable de ne lui donner que de l’eau fraîche comme boisson pour se désaltérer.

Par ailleurs, sachez qu’une fois adulte, malgré la teneur en protéine assez importante que le lait contient, le chat n’a plus besoin d’en consommer s’il est nourri correctement. Il est possible de lui en donner pour le plaisir et comme encas, mais pas régulièrement. Ce qu’il faut noter c’est qu’une fois adulte, l’eau fraîche est la boisson qui convient le mieux à un félin.

Il faut aussi noter que même si le chat ne boit plus de lait à l’âge adulte, il aura toujours besoin d’une bonne teneur en protéine dans son alimentation, au quotidien. Un chat peut parfaitement manger des légumes. Cependant, comme c’est un animal carnivore, il a des besoins en protéine qu’il faut combler. Un chat qui manque de protéine peut développer toutes sortes de maladies comme la cécité. Il peut également s’affaiblir avec le temps. Une ration en protéine insuffisante (provenant surtout de la viande rouge et blanche) peut réduire son espérance de vie.

Il est recommandé dans ce cas, de varier le régime alimentaire d’un chat. Les croquettes premium sont généralement des produits recommandés pour s’assurer que le repas du chat est riche et contient les micronutriments nécessaires à son développement. Mais il faut penser à lui donner de l’eau fraîche régulièrement pour qu’il puisse se désaltérer. Vous pouvez aussi lui donner du produit laitier une fois par mois, comme gâterie.

Les pâtées pour chat sont également parfaites pour les chats adultes. Elles apportent une bonne teneur en lipide, mais ne contiennent que très peu de micronutriments, contrairement aux croquettes. Rajoutez un peu de viandes rouges, de poissons ou de poulets légèrement cuites comme compléments. Cela permet à votre chat de consommer la dose de protéine dont il a besoin. Vous pouvez aussi lui donner de temps en temps des fruits et des légumes crus ou légèrement cuits.

  • Article invité et écrit par un lecteur du blog .