Chat qui tousse : signes d’alerte et solutions

Lorsque votre chat commence à tousser, il est naturel de se sentir inquiet. Après tout, nos amis félins sont une partie précieuse de notre famille, et leur bien-être est une priorité. Cependant, comprendre un chat qui tousse et comment y remédier peut sembler un défi. 

La toux chez les chats est un symptôme qui peut indiquer une variété de problèmes de santé, allant de problèmes mineurs tels que la présence d’une boule de poils à des problèmes plus graves comme des maladies respiratoires ou cardiaques. Il est crucial de comprendre que la toux n’est pas une maladie en soi, mais plutôt un signe que quelque chose perturbe le système respiratoire de votre chat.

Comprendre les problèmes respiratoires chez les chats est important pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela peut vous aider à identifier rapidement les signes de détresse chez votre chat et à prendre les mesures appropriées. Deuxièmement, cela peut vous aider à prévenir les problèmes de santé potentiels en maintenant un environnement sain pour votre chat et en suivant les recommandations de soins préventifs de votre vétérinaire.

Ne pas traiter les problèmes respiratoires chez les chats peut avoir des conséquences graves. Les problèmes non traités peuvent s’aggraver avec le temps, ce qui peut entraîner des complications de santé plus graves et même mettre la vie de votre chat en danger. De plus, les problèmes respiratoires peuvent affecter la qualité de vie de votre chat, le rendant mal à l’aise et moins actif.

En somme, comprendre pourquoi votre chat tousse et comment traiter ce symptôme est essentiel pour maintenir la santé et le bonheur de votre chat. Dans cet article, nous explorerons les causes courantes de la toux chez les chats, les symptômes associés, les options de traitement disponibles et les mesures que vous pouvez prendre pour prévenir les problèmes respiratoires chez votre chat.

Les causes les plus courantes du chat qui tousse

Voici quelques-unes des causes les plus courantes de la toux chez les chats.

Infections respiratoires : Les infections respiratoires sont une cause fréquente de la toux chez les chats. Elles peuvent être causées par des virus, des bactéries ou des champignons. 

Le coryza, par exemple, est une maladie virale très répandue chez les chats qui peut provoquer une toux, des éternuements et des écoulements nasaux. Les infections respiratoires peuvent être graves si elles ne sont pas traitées, il est donc important de consulter un vétérinaire si votre chat présente des symptômes.

Allergies : Tout comme les humains, les chats peuvent souffrir d’allergies. Les allergènes courants comprennent la poussière, le pollen, certains aliments et les acariens. Une réaction allergique peut provoquer une inflammation des voies respiratoires du chat, ce qui peut entraîner une toux. Si vous soupçonnez que votre chat a une allergie, il est important de consulter un vétérinaire pour obtenir un diagnostic et un traitement appropriés.

Problèmes cardiaques : Les problèmes cardiaques peuvent également provoquer une toux chez les chats. L’insuffisance cardiaque, par exemple, peut entraîner une accumulation de liquide dans les poumons, ce qui peut provoquer une toux. Si votre chat tousse et présente d’autres symptômes tels que de la fatigue, une perte d’appétit ou un essoufflement, il est essentiel de consulter un vétérinaire immédiatement.

Problèmes pulmonaires : Divers problèmes pulmonaires peuvent également provoquer une toux chez les chats. Par exemple, l’asthme, une maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires, est une cause courante de toux chez les chats. De plus, des conditions comme la bronchite, qui est une inflammation des bronches, peuvent également provoquer une toux.

Parasites:  Il existe plusieurs parasites qui peuvent provoquer une toux chez le chat. Voici quelques-uns d’entre eux :

Aelurostrongylus abstrusus : Ce parasite vit et se développe dans les bronchioles et les alvéoles des chats. Il provoque la toux, des éternuements ainsi que des difficultés de respiration. Cette maladie est connue sous le nom d‘aelurostrongylose.

Dirofilaria immitis : Ce parasite, également connu sous le nom de « ver du cœur », vit dans les artères pulmonaires et le cœur droit des chats. Il peut provoquer une maladie grave appelée dirofilariose cardiopulmonaire. Cette maladie est lente mais grave et nécessite une visite chez le vétérinaire qui réalisera un prélèvement sanguin et vous donnera le meilleur traitement pour guérir votre animal. Il n’y a pas de vaccin contre cette maladie.

Il est important de noter que ces parasites peuvent être évités grâce à des mesures préventives, comme l’administration régulière de médicaments antiparasitaires prescrits par votre vétérinaire. Si vous suspectez que votre chat peut être infecté par l’un de ces parasites, il est important de consulter un vétérinaire le plus tôt possible pour un diagnostic et un traitement appropriés.

Il est important de noter que la toux chez les chats peut également être causée par d’autres problèmes de santé, tels que la présence de corps étrangers dans les voies respiratoires,boules de poils ou même des tumeurs ( du médiastin par exemple). Si votre chat tousse, il est essentiel de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause et commencer le traitement approprié.

Symptômes les plus courants du chat qui tousse

Cependant, la toux n’est pas le seul symptôme à surveiller, il est important de savoir différencier le type de toux et d’autres signes révélateurs.

Toux sèche : Une toux sèche chez un chat peut ressembler à un étouffement ou à un gag. Elle est souvent causée par une irritation de la gorge ou des voies respiratoires supérieures. Une toux sèche peut être le signe d’une maladie respiratoire, comme l’asthme ou la bronchite, ou elle peut être le résultat d’une allergie.

Toux grasse : Une toux grasse, ou productive, est celle qui produit du mucus ou d’autres sécrétions. Elle est souvent le signe d’une infection des voies respiratoires inférieures, comme la pneumonie. Si votre chat a une toux grasse, vous pouvez également remarquer qu’il a du mal à respirer ou qu’il respire rapidement.

Essoufflement : L’essoufflement, ou dyspnée, est une respiration difficile ou laborieuse. C’est un symptôme grave qui nécessite une attention vétérinaire immédiate. L’essoufflement peut être causé par une variété de problèmes, y compris des maladies cardiaques, des maladies pulmonaires et des problèmes avec la trachée ou les voies respiratoires supérieures.

Respiration sifflante : La respiration sifflante est un bruit aigu qui se produit lorsque votre chat respire. Elle est souvent causée par un rétrécissement ou un blocage des voies respiratoires. La respiration sifflante peut être le signe d’une maladie respiratoire, comme l’asthme, ou elle peut être causée par une allergie ou une infection.

Il est important de noter que ces symptômes peuvent également être accompagnés d’autres signes de malaise tels que:

  • lapathie
  • la fièvre
  • la perte d’appétit
  • la perte de poids
  • des changements de comportement

Si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chat, il est important de consulter un vétérinaire dès que possible.

Méthodes de diagnostic en cas de chat qui tousse

Lorsqu’un chat présente des symptômes tels que la toux, il est essentiel de procéder à un diagnostic précis pour déterminer la cause sous-jacente et proposer un traitement approprié. Voici quelques-unes des méthodes de diagnostic couramment utilisées par les vétérinaires en cas de toux chez le chat.

auscultation d'un chat qui tousse

Examen physique :Le vétérinaire examinera votre chat, écoutera sa respiration et cherchera d’autres signes de maladie, tels que la perte de poids,présence de fièvre, la léthargie ou les changements de comportement.

Radiographie thoracique : Une radiographie thoracique peut être réalisée pour examiner les poumons et le cœur de votre chat. Cela peut aider à identifier des problèmes tels que l’accumulation de liquide, les tumeurs ou les signes de maladie cardiaque.

Analyse de sang : Une analyse de sang peut aider à identifier les infections, les inflammations et d’autres problèmes de santé. Par exemple, une numération globulaire complète peut révéler une infection si le nombre de globules blancs est élevé. Une analyse de sang peut également aider à évaluer la fonction des organes et à détecter d’autres problèmes de santé.

Examen des selles : Un examen des selles peut être réalisé pour rechercher la présence de parasites, qui peuvent parfois causer la toux chez les chats.

Bronchoscopie : Dans certains cas, une bronchoscopie peut être réalisée. Il s’agit d’une procédure qui permet au vétérinaire de visualiser les voies respiratoires de votre chat à l’aide d’un petit tube flexible équipé d’une caméra. Cela peut aider à identifier les problèmes tels que les corps étrangers, les tumeurs ou les signes d’inflammation.

Culture bactérienne : Si une infection bactérienne est suspectée, une culture bactérienne peut être réalisée. Cela implique de prélever un échantillon de mucus ou de tissu et de le cultiver en laboratoire pour identifier les bactéries présentes.

Il est important de noter que le choix des méthodes de diagnostic dépendra des symptômes de votre chat et de l’évaluation initiale du vétérinaire. En travaillant en étroite collaboration avec votre vétérinaire, vous pouvez aider à assurer un diagnostic précis et un traitement efficace pour votre chat.

Traitements possibles pour le chat qui tousse

Lorsqu’un chat tousse, il est essentiel de déterminer la cause sous-jacente pour pouvoir proposer un traitement approprié. Les options de traitement peuvent varier en fonction de la cause de la toux. Voici quelques-uns des traitements possibles pour les chats qui toussent.

Médicaments : Les médicaments sont souvent utilisés pour traiter la toux chez les chats. Par exemple, si la toux est due à une infection, des antibiotiques peuvent être prescrits. Si la toux est causée par une inflammation, des médicaments anti-inflammatoires peuvent être utilisés. Il est important de noter que tous les médicaments doivent être prescrits par un vétérinaire et que l’automédication peut être dangereuse pour votre chat.

Antitussifs: médicaments qui peuvent être utilisés pour supprimer la toux. Chez le chat, ils doivent être utilisés avec prudence et uniquement sur prescription d’un vétérinaire. La toux est un mécanisme de défense de l’organisme qui aide à expulser les sécrétions ou les particules de l’appareil respiratoire. Par conséquent, supprimer la toux peut parfois interférer avec ce processus naturel de nettoyage et d’expulsion.

Il est important de comprendre que la toux est un symptôme et non une maladie en soi. Par conséquent, l’utilisation d’antitussifs doit être accompagnée d’un examen approfondi pour déterminer la cause sous-jacente de la toux.

Il est également crucial de ne pas donner à votre chat des médicaments antitussifs destinés à l’homme sans l’avis d’un vétérinaire. De nombreux médicaments humains peuvent être toxiques pour les chats et peuvent causer des effets secondaires graves.

Inhalateurs : Les inhalateurs sont parfois utilisés pour traiter les problèmes respiratoires chez les chats, notamment l’asthme. Les inhalateurs délivrent des médicaments directement dans les voies respiratoires du chat, ce qui peut aider à réduire l’inflammation et à soulager la toux.( Aerokat inhalateur)

Aerokat Inhalateur pour Chat
  • Testé par les vétérinaires, approuvé pour les chats : masque d’inhalation pour chat pour l’asthme, la bronchite, les allergies, les diffités respiratoires.
  • Confiance dans la livraison de médicaments : indicateur d’inhalation Flow-Vu* compte les respirations, t que le masque est adapté. Coût réduit des médicaments : rend plus de médicaments disponibles pour les chiens pour inhaler – moins de déchets économise de l’. 02320 23Facile à utiliser : la chambre aérosol canine aide à fournir tout médicament d’inhalateur à dose mesurée aux poumons
  • Conçu pour les chats : valve personnalisée/chambre antistatique maintient les médicaments plus longtemps, 2 masques en silicone s’adaptent à tous les chats

Traitements naturels : Certains propriétaires de chats préfèrent utiliser des traitements naturels pour aider à soulager la toux de leur chat. Par exemple, l’humidification de l’air peut aider à soulager la toux causée par l’air sec.

CONOPU Humidificateur d’Air à Ultrasons 6L, Humidificateur à Température Constante la Maison Avec Trois Modes, Humidificateur Silencieux Avec Plusieurs Modes d’Humidité et Fonctions Temps OZJ21S07
  • 💧【6L Grande Capacité & Recharge Facile】Cet humidificateur d’air vous fournit un air frais et propre, avec une recharge vous pouvez respirer pendant 60 heures entières sans avoir à le remplir constamment. Et le meilleur : grâce au design de remplissage par le haut, le remplissage du réservoir est un jeu d’enfant. Mais attention : pour une qualité de vaporisation optimale, nous recommandons d’utiliser de l’eau pure. Cela préserve non seulement votre santé, mais aussi la longévité de votre appareil !
  • 💧【Sommeil Difficile & Protection Intelligente】Cet humidificateur d’air chambre à brume froide est un véritable sauveur ! Il peut aider à soulager des symptômes gênants comme la peau sèche, la toux ou le nez bouché, et permet de mieux respirer et d’avoir un sommeil réparateur. Il fonctionne super silencieusement (≤25db), ce qui te permet de te détendre pleinement sans être dérangé. De plus, la cool barre lumineuse LED à la base fournit une veilleuse apaisante qui vous accompagne en douceur dans votre sommeil. Lorsque le réservoir est vide ou que la minuterie est terminée, l’humidificateur s’éteint automatiquement.

De plus, certains suppléments naturels, comme un ingrédient de l’huile de poisson, peuvent aider à réduire l’inflammation. 

L’ingrédient de l’huile de poisson qui pourrait réduire l’inflammation des voies respiratoires en cas d’asthme du chat est les acides gras essentiels, en particulier les oméga-3. Ces acides gras polyinsaturés sont présents en grande quantité dans les poissons des mers froides comme le saumon, le maquereau, la sardine, le hareng, qui contiennent en général 30% d’oméga 3.

Inedit Huile De Saumon pour Chien Et Chat – 1Litre 100% Naturel – Santé Animal Huile De Poisson
  • 🌎 HUILE DE SAUMON ECOSSAIS : L’huile de saumon est un complément alimentaire sain et naturel aux nombreux avantages sur la santé de votre chien ou de votre chat, quel que soit son âge. Riche en acides gras essentiels Oméga 3 et 6, EPA et DHA, l’huile de saumon possède une efficacité prouvée
  • ❤️BÉNÉFICES MULTIPLES : Renforce le système immunitaire, protège les articulations, améliore la santé cutanée pour une belle peau et un poil brillant
  • 👍 FACILE À UTILISER : il suffit de l’ajouter directement dans son alimentation habituelle sèche ou humide. Vous pouvez donner l’Huile de Saumon à votre animal tout au long de l’année
  • 🐈 POUR CHIENS/CHAT/CHEVAUX : Les doses sont à adapter en fonction de la race de l’animal et de la raison d’utilisation de l’huile. Pour les chiens ayant tendance à l’obésité, la prise d’huile de saumon est à raisonner, consultez le vétérinaire
  • 💯 GARANTIE DE SATISFACTION : Notre priorité c’est VOTRE satisfaction. Déjà des milliers d’animaux en pleine forme grâce à notre huile de saumon Inedit

Les oméga-3 ont une action anti-inflammatoire qui peut aider en cas d’arthrose chez les vieux animaux ou bien dans les cas d’allergie cutanée. Ils ont également un effet sur la fonction cardiaque et les vaisseaux sanguins : coagulation, lutte contre l’hypertension vasculaire, diminution du risque d’accident cardio-vasculaire, baisse de la production du cholestérol.

Il est important de noter que l’huile de poisson doit être conservée correctement pour préserver ses bienfaits. Les acides gras polyinsaturés contenus dans les huiles de poisson sont extrêmement fragiles et s’oxydent très facilement à l’air ou à la lumière, encore plus si les températures sont élevées. Il est donc recommandé de conserver l’huile de poisson au réfrigérateur et de ne pas la cuire avant de la donner à votre chat.

Cependant, il est recommandé de demander conseil à votre vétérinaire avant d’ajouter de l’huile de poisson à l’alimentation de votre chat, car chaque animal a des besoins spécifiques et l’huile de poisson ne convient pas à tous les chats. Par exemple, elle est déconseillée chez les animaux en situation d’obésité, car les huiles de poisson ne contiennent que du gras.

Cependant, il est important de consulter un vétérinaire avant d’essayer un traitement naturel pour s’assurer qu’il est sûr et efficace pour votre chat.

Changements alimentaires : Dans certains cas, des changements alimentaires peuvent aider à soulager la toux chez les chats. Par exemple, si la toux est causée par une allergie alimentaire, un régime d’élimination peut être nécessaire pour déterminer l’allergène. De plus, certains aliments peuvent aider à soutenir la santé respiratoire de votre chat. Par exemple, les aliments riches en acides gras oméga-3 peuvent aider à réduire l’inflammation.

En conclusion, il existe plusieurs options de traitement pour les chats qui toussent, y compris les médicaments, les inhalateurs, les traitements naturels et les changements alimentaires. Il est essentiel de travailler avec un vétérinaire pour déterminer la cause de la toux et choisir le traitement le plus approprié pour votre chat.

Conseils de prévention

La prévention est une partie essentielle de la prise en charge de la santé de votre chat. En prenant certaines mesures préventives, vous pouvez aider à réduire le risque de problèmes respiratoires chez votre chat. Voici quelques conseils pour prévenir les problèmes respiratoires chez les chats.

Vaccination : La vaccination est une étape cruciale pour prévenir certaines maladies respiratoires chez les chats. Des vaccins sont disponibles pour protéger contre des maladies telles que le coryza, qui peut causer des symptômes respiratoires graves. Assurez-vous que votre chat est à jour avec ses vaccins et discutez de tout nouveau vaccin recommandé avec votre vétérinaire.

Maintenir un environnement propre et sans allergènes : Les allergènes dans l’environnement de votre chat, tels que la poussière, le pollen et la fumée de cigarette, peuvent provoquer des problèmes respiratoires. Essayez de maintenir l’environnement de votre chat aussi propre que possible et évitez d’utiliser des produits parfumés ou chimiques qui pourraient irriter les voies respiratoires de votre chat. Si votre chat est allergique à certaines choses, essayez de les éliminer de son environnement autant que possible.

Observation des changements dans le comportement respiratoire de votre chat : Soyez attentif à tout changement dans le comportement respiratoire de votre chat. Si vous remarquez que votre chat tousse, respire rapidement, semble essoufflé ou présente d’autres signes de détresse respiratoire, consultez un vétérinaire dès que possible. Il est également important de noter que certains chats peuvent cacher leurs symptômes jusqu’à ce que leur maladie soit avancée, il est donc crucial de surveiller régulièrement la santé de votre chat.

Alimentation saine : Une alimentation équilibrée et nutritive peut aider à maintenir le système immunitaire de votre chat fort et à prévenir les maladies. Assurez-vous que l’alimentation de votre chat contient tous les nutriments dont il a besoin et évitez de le nourrir avec des aliments qui pourraient causer des allergies ou des irritations.

Visites régulières chez le vétérinaire : Les examens réguliers chez le vétérinaire peuvent aider à détecter les problèmes de santé tôt, avant qu’ils ne deviennent graves. Votre vétérinaire peut également vous donner des conseils spécifiques sur la façon de prévenir les problèmes respiratoires chez votre chat.

En conclusion, la prévention des problèmes respiratoires chez les chats implique une combinaison de soins de santé préventifs, de maintien d’un environnement propre, de surveillance des changements de comportement et d’une alimentation saine. En prenant ces mesures, vous pouvez aider à assurer une vie longue et saine à votre chat.

Conclusion 

En conclusion, la toux chez un chat est un symptôme qui ne doit pas être ignoré. Qu’elle soit sèche ou grasse, occasionnelle ou persistante, la toux peut être le signe de divers problèmes de santé, allant des infections respiratoires aux allergies, en passant par les problèmes cardiaques et pulmonaires. Il est essentiel de consulter un vétérinaire si votre chat tousse, afin de déterminer la cause sous-jacente et de mettre en place un traitement approprié.

La prévention joue également un rôle clé dans la gestion de la santé respiratoire de votre chat. Des mesures telles que la vaccination, le maintien d’un environnement propre et sans allergènes, l’observation des changements dans le comportement respiratoire de votre chat et une alimentation saine peuvent aider à réduire le risque de problèmes respiratoires.

En fin de compte, chaque « chat qui tousse » mérite une attention et des soins appropriés. En tant que propriétaire de chat, votre vigilance et votre engagement à prendre soin de la santé de votre chat peuvent faire une grande différence dans sa qualité de vie.

1 réflexion au sujet de « Chat qui tousse : signes d’alerte et solutions »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.