Mon chien mange des feuilles – Que faire?

Les chiens domestiques ont tendance à imiter leurs ancêtres sauvages et à manger des feuilles de temps en temps. Mais est-ce sans danger pour eux? Examinons en détail si les chiens peuvent manger des feuilles et quelles précautions prendre.

Pourquoi mon chien mange-t-il des feuilles?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre chien pourrait manger des feuilles:

1.Combler des carences alimentaires

Bien que la plupart des chiens domestiques reçoivent une alimentation équilibrée et complète, il arrive que certaines carences motivent leur ingestion de feuilles et d’herbe.

En effet, même avec une alimentation de qualité, il se peut que le chien ne reçoive pas tous les nutriments dont il a besoin selon son âge, son niveau d’activité, sa race, etc. Par exemple, certains chiens ont besoin d’un apport plus important en fibres, calcium, magnésium ou fer.

De plus, la qualité de l’alimentation industrielle pour chiens fait parfois débat, certains aliments pouvant manquer de nutriments essentiels.

Dans ces cas, l’instinct primal du chien le pousse à combler ces carences en mangeant des feuilles, de l’herbe ou autres éléments végétaux. C’est un comportement naturel hérité de leurs ancêtres loups.

Les feuilles contiennent en effet des fibres, minéraux et oligo-éléments qui peuvent pallier certaines carences. Les chiens y trouvent par exemple du calcium, du magnésium, du fer, des caroténoïdes et antioxydants utiles.

Toutefois, manger des feuilles ne doit pas se substituer à une alimentation de qualité équilibrée et adaptée aux besoins spécifiques du chien. Si vous suspectez des carences, consultez votre vétérinaire pour ajuster son régime alimentaire.

2.Troubles médicaux sous-jacents

La consommation excessive de feuilles peut être un signe de pica qui est un trouble du comportement alimentaire qui pousse certains chiens à ingérer de grandes quantités de substances non comestibles et non nutritives. Outre les feuilles, cela peut inclure de la terre, du sable, des pierres, du plastique, etc.

Plusieurs causes sont possibles :

  • Carence nutritionnelle : un manque de minéraux comme le fer, le calcium ou le zinc, ou de vitamines comme la thiamine, peut entraîner des compulsions alimentaires étranges
  • Stress et anxiété : l’ennui, la solitude, un changement de routine, un déménagement, l’arrivée d’un bébé, etc. Le pica peut devenir une stratégie d’adaptation au stress. Il faut identifier et corriger la source d’anxiété.
  • Troubles gastro-intestinaux : des parasites, inflammations ou maladies intestinales peuvent également déclencher cette compulsion..
  • Troubles neurologiques : l’épilepsie ou des tumeurs cérébrales peuvent modifier le comportement alimentaire. En cas de suspicion, il faut recourir à des examens neurologiques approfondis.
  • Autres troubles métaboliques : comme l’hyperthyroïdie, le diabète, les maladies rénales ou hépatiques. Faire des analyses de sang et d’urine est conseillé en cas de suspicion de maladies métaboliques.

Il est essentiel de consulter un vétérinaire pour déterminer la cause exacte du pica. Une fois le trouble médical sous-jacent identifié et traité, le chien devrait abandonner cette mauvaise habitude. Un suivi sera nécessaire pour s’assurer de sa guérison complète.

3.Soulager la douleur et les nausées

Lorsque les chiens souffrent de maux d’estomac, de nausées ou d’indigestion, ils peuvent instinctivement se tourner vers les feuilles dans le but de se faire vomir et soulager ces symptômes.

En effet, certaines feuilles possèdent des propriétés émétiques et irritantes pour le système digestif. Leur ingestion provoque des contractions intestinales et des sécrétions gastriques accrues qui aboutissent au vomissement.

Les chiens semblent capables de sélectionner instinctivement les feuilles adéquates selon leurs effets. Cette médication par les plantes fait partie de leur instinct de survie hérité du loup.

Cependant, forcer le vomissement de manière répétée en mangeant beaucoup de feuilles peut être dangereux. Cela risque de causer une déshydratation, des troubles électrolytiques et un affaiblissement de l’estomac à long terme.

Il vaut mieux consulter un vétérinaire pour traiter la cause des nausées plutôt que de laisser le chien s’automédiquer. Des antiémétiques administrés de manière adéquate soulageront les symptômes sans effets secondaires.

L’ingestion occasionnelle de feuilles comme remède naturel est généralement sans danger, mais une consommation excessive ou chronique nécessite l’avis d’un professionnel.

Quels sont les dangers si un chien mange des feuilles?

Manger occasionnellement des feuilles inoffensives ne nuit pas à la santé de votre chien. Cependant, certaines plantes et feuilles sont toxiques et peuvent entraîner des problèmes de santé graves:

Feuilles de plantes toxiques

De nombreuses plantes courantes sont en réalité très toxiques pour les chiens. Leurs feuilles contiennent des substances chimiques qui peuvent avoir des effets néfastes même en petites quantités:

  • Les feuilles de tomates contiennent de la solanine, provoquant vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, dépression du système nerveux.
  • Le ricin est hautement toxique, pouvant causer convulsions, insuffisance rénale aiguë, coma et décès en quelques heures seulement.
  • Les tulipes et jonquilles contiennent des dérivés de la tuliposide, irritants pour la bouche, la gorge et les yeux.
  • Le noyer noir renferme de la juglone, entraînant vomissements, diarrhées, léthargie, convulsions et coma.
  • Les feuilles de pommiers, pêchers, merisiers, lauriers et cerisiers sont également à risques. Ils provoquent hypersalivation, détresse abdominale, arythmie cardiaque.

Selon la dose ingérée et le poids du chien, les symptômes peuvent aller de légers à sévères. Ils incluent vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, convulsions, saignements gastriques, insuffisance rénale, coma et décès.

Il est crucial de contacter d’urgence un vétérinaire si votre chien a potentiellement ingéré des feuilles de plantes toxiques afin de déclencher un traitement rapide. L’antidote, le charbon actif ou des soins intensifs peuvent sauver la vie de votre animal.

Pesticides

Les feuilles ramassées au sol ou dans la nature peuvent contenir des résidus de pesticides utilisés en agriculture, horticulture ou sur les terrains privés. Or de nombreux pesticides sont hautement toxiques pour les chiens.

Les organophosphorés, carbamates et pyréthrinoïdes sont des insecticides neurotoxiques. Ils peuvent causer salivation, tremblements, convulsions, paralysie respiratoire et décès par arrêt cardiaque.

Les herbicides comme le paraquat provoquent des lésions graves des poumons, du foie et des reins. L’exposition même à de faibles doses peut entraîner une insuffisance respiratoire mortelle.

Les fongicides à base de thirame perturbent le système nerveux, les fonctions cardiaques et respiratoires. Ils peuvent causer des convulsions fatales.

L’intoxication chronique à long terme peut aussi endommager de manière irréversible le foie, les reins et le système nerveux central du chien.

Il est donc essentiel d’empêcher votre chien de consommer des feuilles potentiellement couvertes de résidus toxiques, en particulier celles provenant de zones agricoles ou traitées avec des pesticides. Consultez d’urgence un vétérinaire en cas d’ingestion suspectée.

Obstruction intestinale

L’ingestion excessive de feuilles peut obstruer les intestins, surtout chez les chiots qui sont particulièrement à risque d’obstruction intestinale s’ils ingèrent une grande quantité de feuilles. En effet, leur tractus digestif est plus petit et fragile.

Les feuilles peuvent former des boules compactes qui bloquent complètement le transit intestinal. Les symptômes incluent vomissements, diarrhée, déshydratation, douleurs abdominales, léthargie.

Sans traitement, l’obstruction provoque un arrêt du péristaltisme intestinal. Les toxines s’accumulent et l’intestin peut se nécroser ou se perforer, entraînant une péritonite mortelle.

Le traitement requiert une intervention chirurgicale d‘urgence pour retirer mécaniquement l’obstruction avant nécrose. 

L’intestin est examiné pour vérifier sa viabilité. Une partie nécrosée doit être réséquée.

Après l’opération, le chiot doit suivre un régime gastro-intestinal strict pendant plusieurs semaines pour permettre la cicatrisation complète de l’intestin

Carence ou excès de nutriments

Bien que les feuilles contiennent des nutriments intéressants, leur composition varie beaucoup d’une espèce végétale à l’autre. Une consommation excessive peut donc causer des carences ou à l’inverse un excès de certains éléments :

  • Carence en protéines, acides gras, acides aminés essentiels par rapport aux besoins du chien.
  • Carence en calcium, fer, magnésium, zinc, cuivre si les feuilles ingérées en contiennent trop peu.
  • Excès de fibres qui réduisent l’absorption d’autres nutriments.
  • Excès de vitamines A et D si les feuilles en contiennent de fortes quantités.
  • Déséquilibre de calcium/phosphore par un excès de calcium.

Ces carences ou excès peuvent causer à long terme des troubles de croissance, osseux, rénaux, cardiovasculaires, neurologiques ou immunitaires.

Comment empêcher son chien de manger des feuilles?

Voici quelques conseils pour décourager cette habitude:

Distraction avec des jouets durant la promenade

chien mange des feuilles

Les jouets interactifs sont très utiles pour captiver l’attention des chiens lors des balades et éviter qu’ils ne s’intéressent à des éléments potentiellement dangereux comme les feuilles.

  • Les jouets en caoutchouc à mâcher occupent votre chien grâce à leur texture attractive. Choisissez des modèles résistants adaptés à la taille de la race.
  • Les jouets à croquettes cachées stimuleront son odorat et ses instincts de chasse pendant la recherche des friandises.
  • Les bâtons à mâcher en bois naturel sont idéaux pour une action de rongement prolongée. Vérifiez qu’ils ne contiennent pas d’esquilles à la taille dangereuse.
  • Les disques volants en caoutchouc sont parfaits pour les chiens qui aiment courir et sauter. Lancez-les devant votre chien pendant votre marche.
  • Les ballons rebondissants captent bien l’attention des chiens qui adorent jouer à la balle. Surveillez qu’ils ne les déchiquètent pas.
Meilleure Vente n° 1
Rosewood Jouet à mâcher pour Chien en Caoutchouc
  • Cet os en caoutchouc résistant à la mastication et non toxique fait partie de la collection Cyber Rubber de Rosewood. Connu pour son caoutchouc durable, résistant à la mastication et ses designs uniques
  • Rebond, flexible et durable pour occuper votre chien pendant des heures
  • Idéal pour jouer en solo et interactif
  • Cet anneau en caoutchouc robuste a un design unique pour aider à prévenir l’accumulation de tartre et masser les gencives pendant que votre chien joue, mâche et attrape.
  • Disponible en plusieurs motifs et couleurs. Collectionnez-les tous pour une multitude de plaisir de jeu
PromoMeilleure Vente n° 2
TRIXIE Baseball menthe Denta Fun, caoutchouc naturel, ø 7 cm pour chien -masse les gencives,Races moyenne
  • Le frottement aux picots de l’anneau réduit la formation des plaques dentaires et masse délicatement les gencives.
  • Jouet en caoutchouc naturel avec goût menthe pour améliorer son haleine.
  • Ces jouets de tailles et de formes différentes associent plaisir et dents saines.
  • Les rainures spéciales du jouet permettent de nettoyer les dents et les gencives de votre chien de manière ludique
  • SATISFACTION : nous nous engageons à vous offrir un service client à 100 % et nous faisons de notre mieux pour vous offrir la meilleure expérience d’achat possible

Alternez les jouets pour maintenir l’intérêt de votre animal. Offrez-lui sa récompense favorite quand il se concentre sur son jouet plutôt que sur les feuilles. Avec de la patience, cette distraction fera partie intégrante de vos promenades.

Dressage

Le dressage est très efficace si vous l’appliquez de manière cohérente. Il faut intervenir dès que le chien manifeste de l’intérêt pour les feuilles.

  • Utilisez un mot d’ordre ferme comme « Non ! » ou « Laisse ! » dès qu’il s’approche d’une feuille ou la prend en bouche.
  • Montrez-lui une alternative comme un jouet et félicitez-le quand il s’y intéresse à la place.
  • S’il persiste, tirez doucement sa laisse vers vous pour l’éloigner physiquement de la tentation.
  • Récompensez-le aussitôt qu’il renonce à la feuille par lui-même avec des caresses et des friandises.
  • Restez patient et constant. Il lui faudra plusieurs semaines pour intégrer ce comportement prohibé.
  • Utilisez toujours le même mot d’ordre sur un ton sec. Ne punissez jamais physiquement.
  • Entraînez-le également à la maison et dans le jardin pour une meilleure généralisation.

Avec de la persévérance, ces exercices de dressage renforceront chez votre chien l’association « feuille = interdiction » et stimuleront son obéissance. Il apprendra à résister à la tentation.

Augmenter les fibres dans son alimentation

De nombreux chiens consomment des feuilles par instinct pour augmenter leur apport en fibres. On peut donc adapter leur régime alimentaire ainsi:

  • Choisissez des légumes à haute teneur en fibres: carottes, brocolis, haricots verts, courgettes.
  • Introduisez ces légumes progressivement cuits et mixés dans la gamelle selon la tolérance digestive de votre chien.
  • Viser une quantité équivalant à 5-10% du volume total de la gamelle.
  • Les fibres fermentescibles comme l‘inuline prébiotique sont également bénéfiques pour la santé intestinale.
  • Mélangez des céréales complètes comme le riz brun, l’orge ou l’avoine qui contiennent plus de fibres que leurs versions raffinées.
  • Ajoutez quotidiennement 1 à 2 cuillères à soupe de son de blé, riche en fibres et minéraux.
  • Choisissez une croquette de qualité avec un taux de fibres entre 3 et 4,5%.
Inuline en poudre – 1 kg – fibre prébiotique – de racine de chicorée/chicoree – Inulin powder
  • Poudre d’inuline – Fibre de racine de chicorée – Chaîne courte – Source de fibre végétale soluble
  • Sans OGM – Casher – Halal – Vegan – Sans gluten
  • L’inuline est idéale comme apport en fibres dans les produits alimentaires
  • La poudre d’inuline est totalement exempte de graisse et de sel.
  • L’inuline est obtenue par filtration et purification de racines de chicorée.

Cet apport accru en fibres alimentaires contribuera à rassasier le chien et à combler son envie instinctive de feuilles. Il favorisera aussi le transit intestinal et le microbiote.

Promenades vigilantes

Conseils pour adopter une attitude vigilante lors des promenades et prévenir l’ingestion de feuilles :

  • Restez attentif à tout moment aux actions de votre chien pendant la balade. Surveillez en particulier s’il flaire ou tente de ramasser des feuilles.
  • Marchez devant lui pour dégager le chemin et ramassez vous-même les feuilles à sa portée.
  • Maintenez la laisse courte, enroulée autour de votre main et près de vous pour un contrôle maximal.
  • Si vous le lâchez dans un espace clos, vérifiez au préalable l’absence de feuilles ou de plantes toxiques.
  • Entraînez-le à rester près de vous avec des ordres courts : « Ici! », « Près! ». Récompensez sa proximité.
  • Utilisez des récompenses pour focaliser son attention sur vous plutôt que sur son environnement.
  • Changez de direction ou appelez-le si vous le voyez s’éloigner vers des feuilles pour le distraction.
  • Ramassez et jetez toute feuille qu’il aurait dans la gueule malgré votre vigilance.

Avec constance, vous parviendrez à éliminer les opportunités d’ingestion de feuilles et à instaurer une promenade sans risque. La vigilance est la clé !

Stimulation mentale et physique

Conseils pour stimuler mentalement et physiquement votre chien afin de réduire les comportements compulsifs comme manger des feuilles:

  • Procurez-lui au moins 1h30 à 2h d’exercice quotidien, en fonction de son âge et de sa race. Promenez-le, jouez à la balle, faites-le courir en laisse à vélo.
  • Pratiquez des activités stimulantes comme le frisbee, l’agility, la natation qui solliciteront ses capacités physiques.
  • Enrichissez son environnement à la maison avec des jouets interactifs et des puzzles nourriture qui challengeront son intelligence.
  • Entraînez-le à de nouveaux tours et commandes chaque semaine pour maintenir sa stimulation mentale.
  • Alternez les promenades dans différents lieux pour apporter de la nouveauté et éviter la lassitude.
  • Faites-lui rencontrer fréquemment d’autres chiens pour favoriser ses interactions sociales.
  • Initiez-le à des sports canins comme le pistage, l’obé rythmée,…

Un chien équilibré sur les plans physique et mental sera moins frustré, anxieux ou ennuyé, et aura donc moins tendance à développer des comportements compulsifs tels que manger des feuilles. Il saura canaliser son énergie de façon saine.

Quand consulter votre vétérinaire si votre chien mange des feuilles ?

Consultez d’urgence si votre chien a ingéré une grande quantité de feuilles toxiques. Même s’il semble en bonne santé, les effets peuvent se manifester plus tard.

Discutez avec votre vétérinaire si la consommation de feuilles :

  • Devient excessive ou compulsive
  • S’accompagne de vomissements ou diarrhée
  • Dure depuis plus de 2 semaines

Votre vétérinaire pourra rechercher d’éventuels troubles sous-jacents et vous conseiller pour mettre fin à cette mauvaise habitude.

Conclusion

Bien que pour un chien manger des feuilles  occasionnellement,soit sans danger pour la plupart des chiens, cette habitude peut cacher des problèmes de santé et doit être découragée. Surveillez ce que votre chien ingère lors des promenades. 

Avec un peu de patience et des méthodes adaptées, vous parviendrez à le détourner des feuilles pour son bien-être. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.