allergies-alimentaires

Les allergies alimentaires chez le chien

Certains aliments que vous donnez à votre chien contiennent des allergènes qui peuvent lui causer des allergies alimentaires. Parfois, ces allergies sont confondues avec un autre mal entraînant plus ou moins les mêmes symptômes. Une connaissance plus approfondie de ces allergies va vous permettre de mieux prendre soin de votre animal.

Allergie alimentaire chez le chien : c’est quoi?

On parle d’allergie alimentaire chez un chien lorsque son système immunitaire réagit excessivement contre un allergène. C’est cette réaction qui entraîne des symptômes plus ou moins graves. Cette allergie encore appelée hypersensibilité alimentaire se manifeste généralement après la consommation de certains aliments. Elle peut être corrigée par la régulation de l’alimentation du chien. En dehors des croquettes pour chien hypoallergénique, certains autres aliments peuvent faire l’affaire.

Néanmoins, vous pourrez avoir du mal à identifier avec précision la source de son allergie. Cette difficulté d’identification part du fait que les aliments pour chien sont composés de différents ingrédients pouvant contenir des allergènes distincts. Certains aliments comme les produits laitiers, le blé, le maïs, le soja, l’œuf, la viande de bœuf, pour ne citer que ceux-là sont la plupart du temps responsables des allergies chez les chiens d’où la nécessité de choisir la croquette hypoallergénique chien qui en est exempte.

Par ailleurs, il peut arriver que votre chien développe des symptômes typiques d’allergie sans que cela ne soit dû à des allergènes. En réalité, une intolérance alimentaire survient lorsque l’animal ingère une trop grande quantité d’aliments que ne supporte pas son transit intestinal. Ainsi, il peut être sujet aux vomissements, aura du mal à respirer, aura de la diarrhée comme dans les cas des allergies alimentaires. La différence entre les allergies et l’intolérance réside dans la façon dont son organisme répond. La réponse aux allergies est purement immunologique ce qui n’est pas le cas lors d’une intolérance alimentaire quoiqu’elles puissent présenter les mêmes symptômes.

soigner allergies alimentaires

Comment se manifeste l’allergie alimentaire chez le chien?

Il faut rappeler qu’il n’y a pas forcément une corrélation entre l’âge, l’espèce, le sexe, la taille de votre chien et les allergies alimentaires. Il n’y a donc pas un chien plus prédisposé qu’un autre. Ainsi, même si certains symptômes des allergies peuvent ressembler à ceux de l’intolérance alimentaire, les symptômes des allergies alimentaires se répercutent plus sur la peau de l’animal. Les symptômes d’allergie aux aliments pour chiens vont des réactions cutanées aux troubles gastro-intestinaux en passant par les problèmes de comportement. Notez qu’on estime qu’environ un quart à un tiers des chiens présentant une allergie alimentaire souffrent également d’une allergie environnementale.

Après avoir consommé un aliment auquel il est allergique, il souffrira de certaines affections dermatologiques :

  • Des démangeaisons, des prurits,
  • Des plaques rouges,
  • Une perte importante de poils,
  • Des boutons ou des urticaires.

Dans certains cas, des poils gras résultants d’une production excessive de sébum et une augmentation importante de pellicules sont observés. Il peut aussi avoir des douleurs abdominales, des flatulences, une importante quantité de déjection au quotidien.

Il n’est pas rare d’assister à des complications respiratoires. Seulement 10 à 30 % des chiens souffrant d’allergies alimentaires confirmées présentent des symptômes gastro-intestinaux, ou GI, tels que des vomissements ou de la diarrhée. Les symptômes GI soudains et de courte durée ne sont presque jamais causés par une allergie alimentaire. En revanche, les allergies alimentaires peuvent contribuer ou provoquer certains symptômes chroniques.

Comment traiter votre chien souffrant d’allergie alimentaire?

Traiter votre compagnon consiste à supprimer les allergènes de son apport alimentaire. Cependant, c’est un exercice plus difficile qu’il n’en a l’air, car il faut clairement identifier le ou les allergènes en cause. Cette identification passe par la mise en place d’un régime d’éviction ou par un apport alimentaire riche en croquette hypoallergénique chien. Le test d’éviction contrairement aux idées reçues ne traite pas les allergies, mais aide à identifier les allergènes. Il est important de rappeler que vous pouvez opter pour deux types de régimes pendant le test d’éviction : la diète maison ou la diète commerciale. Cependant, l’adoption d’une diète va dépendre du diagnostic.

Diète maison

Pour la diète maison, vous changerez son alimentation en le nourrissant avec des aliments qu’il n’avait jamais consommés auparavant. Par ailleurs, ce nouveau régime va s’étaler alors dans le temps et au moins sur deux mois. Si le régime est efficace, votre chien n’aura plus à développer les symptômes. Cette diète est efficace pour dénicher la totalité des allergènes que ne tolère pas votre chien.

BARF est l’acronyme de Biologically Appropriate Raw Food, ce qui signifie « aliments bruts biologiquement appropriés ». Ce régime consiste en une alimentation naturelle pour le chien. Le principe de ce régime est de donner à l’animal de la viande crue, des os, des fruits et des légumes. Dans ce régime, vous pouvez choisir des ingrédients naturels pour le bien-être et la santé de votre chien. Pour connaître les rations appropriées, vous devez consulter votre vétérinaire.

Diète commerciale

Ici, la diète que vous suivrez est déterminée par le vétérinaire-dermatologue. Généralement, c’est une diète équilibrée et balancée à laquelle sera soumis le chien pendant un temps donné. Durant cette diète, ce sont des protéines hydrolysées qui sont apportées.

Après avoir soumis votre chien à des diètes avec des résultats probants, vous pourrez passer à un test de provocation. Le test de provocation consiste à réintroduire dans l’alimentation de votre chien, les aliments que vous suspectez responsables de ses allergies.

Ainsi, il faudra y aller progressivement et identifier lequel des aliments contient les allergènes : ce sera l’aliment qui fait réapparaitre les symptômes chez le chien. Vous pourrez alors complètement écarter cette denrée de son alimentation. S’il faut traiter votre chien pendant au moins deux mois, il est nécessaire de ne pas arrêter certains traitements. Ceux contre les démangeaisons par exemple. Ils lui permettront d’aller rapidement mieux.

  •  Article invité et écrit par un lecteur de ce site