Le penthiobarbital

Un détenu exécuté au penthiobarbital aux USA, voilà le titre à la une ce jour ( 04 mai 2011) dans une certaine presse.

Un homme de 46 ans, condamné à mort pour le viol et le meurtre d’une femme de 34 ans en 2001, a été exécuté mardi soir dans le Texas (sud des Etats-Unis) à l’aide de ce produit vétérinaire qui est utilisé le plus souvent comme produit pour euthanasier les animaux .

Le penthiobarbital ( Pentothal*,Nesdonal*) est effectivement un produit qui est utilisé (de moins en moins) en anesthésie vétérinaire et fait partie des barbituriques.

Pour ma part , j’ai vu et ai pratiqué des euthanasies d’animaux à l’aide de ces produits . Quand je parle de ce que j’ai vu , ce sont des euthanasies pratiquées en injection intra thoracique avec ce type de produit .

C’était dans les années début 1980, et malheureusement j’ai vu de telle pratiques exécutées par des vétérinaires. Je me souviens ( j’étais à l’époque encore étudiant) d’une euthanasie effectuée sur un Airedale pour agressivité . Le vétérinaire(?), au moyen d’une contention plus que musclée, a injecté ce barbiturique(penthiobarbital) dans le thorax( intrathoracique) et j’ai été marqué à vie par les cris de douleur de la part de ce chien qui a mis plusieurs minutes pour mourir dans des souffrances atroces !Ce produit ne doit s’injecter que par voie intraveineuse STRICTE !

Il y a un protocole à respecter dans l’euthanasie que ce soit un être humain ou un animal. Dans notre pratique au sein de notre clinique, nous considérons l’euthanasie comme un acte d’urgence et il y a un mot d’ordre qui est en vigueur: LE RESPECT !

Pour toute euthanasie, dans un premier temps une tranquilisation est effectuée afin de pouvoir injecter en toute sécurité le produit euthanasiant en Intra-veineuse .

Le principe de l’euthanasie à l’aide de barbituriques ( penthiobarbital) repose sur le fait d’injecter une surdose de produit provoquant ainsi un arrêt respiratoire et la mort par après .
Ceci pour expliquer le délai parfois long entre le moment d’injecter le produit et le constat de la mort . Pour ce prisonnier , il a fallu 9 minutes de délai pour constater la mort après injection du produit .

En 2008, il y a eu aussi une affaire mettant en jeu ce type de produit ( barbiturique , penthiobarbital ) . Des “touristes” venaient au Mexique pour acheter ce produit ( Anestesal*) car la législation pour la délivrance de ce produit était très laxiste. Ces “touristes” venaient parfois de très loin ( Australie)  car ils voulaient s’euthanasier tranquillement pour des raisons médicales . Pour la somme de 40 à 50$ , ils pouvaient s’acheter ce produit dans les Petshop locaux.

[themoneytizer id=”15166-28″]

 

Une association ( Exit International) a été crée ,avec à sa tête un médecin Australien,pour militer d’avoir le droit à l’euthanasie et organisait des voyages à la frontière Mexcicaine pour aider les gens à acheter ce produit !!!

Je voulais aussi simplement signaler qu’en Suisse ,ce produit est aussi employé comme produit d’euthanasie ( accompagnement des malades – euthanasie volontaire) et je ne vois pas la presse s’en inquiéter outre mesure !


ET VOUS , QUELS SONT VOS IMPRESSIONS SUR L EUTHANASIE ?

2 Commentaires

  1. Je suis aussi militante des droits de l’homme depuis et à ce titre totalement opposée à la peine de mort qui est inhumaine et de toute façon sans influence sur la criminalité (Voyez le Texas !! ..). Aux USA dans certains états, ce produit est interdit pour l’euthanasie des animaux, mais employé pour exécuter les prisonniers.

    Pour en revenir à l’euthanasie vétérinaire, elle doit être utilisée dans son sens strict (le fait de tuer un animal sans nécessité médicale ou sans problème de comportement grave est un assassinat pur et simple). Et en suivant le protocole le plus adapté, afin qu’il n’y ait pas de souffrance.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.