Vomissements chroniques chat

    30
    Questions-Réponses-ConseilsCatégorie: ChatsVomissements chroniques chat
    Chloe asked 11 mois ago
    Bonjour Monsieur,

    Tout d’abord, merci pour vos conseils!

    Je vous contacte au sujet de mon chat, Izi, un an et demi. Je l’ai eu en novembre 2020, à trois mois. Très rapidement, il s’est mis à vomir de façon violente, tous les jours pendant presque trois semaines. Je l’emmenais régulièrement chez le vétérinaire, et nous avons tout essayé: traitement anti-vers, changement d’alimentation (pour évacuer l’hypothèse allergique), traitement antibiotiques,… Il a fini aux urgences pour péritonite. Les vétérinaires ont alors évidemment cru à une PIF. Il s’est finalement remis, grâce à la cortizone, mais ces épisodes ont continué régulièrement (tous les mois, tous les trois mois, parfois tout est ok pendant 6 mois) et ne se calmaient qu’avec une injection de cortizone. L’échographie montrait toujours la même chose: grosse inflammation du péritoine et de l’intestin. Le diagnostic de la PIF s’est affaibli avec les mois, un chat atteint de la PIF ne vivant normalement pas plus d’un an après les premiers symptômes. (Et ici, son état va et vient, il prend beaucoup de poids dans les bonnes périodes mais sans être sous corti, et perd du poids quand il vomit). Son état général a presque toujours été très bon. Les prises de sang ne montraient rien d’anormal si ce n’est un peu plus élevé de globules blancs. L’analyse de selles n’a rien donné non plus.

    Est-ce que ces symptômes vous font penser à quelque chose? J’aimerais pouvoir le diagnostiquer pour le traiter autrement qu’avec des corticoïdes… Et j’aimerais écarter définitivement la piste PIF.

    Merci mille fois,

    Chloé

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1 Réponses
    Dr patrick personnel answered 11 mois ago
    Bonjour,

    vous me parlez de vomissements chroniques dans votre titre , mais d’après la lecture de la dernière partie de votre message vous n’indiquez plus la présence de ce symptôme ces derniers temps. Je suppose que ce signe est disparu . Dans le contraire ,pouvez vous m’indiquer la fréquence , la nature de ces vomissements.
    Par contre , vous m’indiquez que la suspicion de PIF est écartée , du fait que votre chat vit encore plus d’un an après le début des symptômes évoquant cette suspicion. Ce n’est pas tout à fait exact , car il y a des chats atteints de cette maladie qui ont vécu malgré tout plusieurs années , surtout pour la forme sèche du PIF ( ce qui est la forme suspectée pour votre chat je pense ) .Il est vrai que le diagnostic définitif du PIF est assez difficile sur un chat vivant , souvent ce sont des diagnostics posés après la mort ( autopsie) . Néanmoins, il y a un test histologique ( immuno histochimie) qui peut être réalisée par biopsie sur les organes suspectés d’être atteints et qui révèle la présence du virus dans les tissus. Ceci nécessite une anesthésie et une petite intervention chirurgicale .Eléments qui sont un frein à la réalisation de ce test, car souvent l’état général n’est pas bon au moment de cette intervention. Il y a aussi le test PCR , mais la fiabilité n’est pas totale.
    En dehors du PIF, les symptômes évoqués dans votre message peuvent faire penser à des entéropathies chroniques ce qu’on appelle les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ( MICI ) . La aussi , une analyse histologique serait d’un grand intérêt et apporterait un diagnostic de certitude.

    Parlez en avec votre vétérinaire et j’espère que vous trouvez la cause du problème et peut être  sa solution.

    Bien à vous