Share →

Intoxication à L’oignon

 intoxication à l\'oignon

L’oignon,chez le chien,est la deuxième cause d’intoxication par les denrées alimentaires après celle provoquée par le chocolat.

 L’oignon fait partie des plantes du genre “ALLIUM” , comme l’ail et la ciboulette .Toutes ces plantes peuvent provoquer des signes d’intoxications à de degrés divers chez les carnivores domestiques.

Voyons comment l’oignon peut être toxique pour les carnivores domestiques.

 Intoxication à l’oignon :toxicité de l’oignon chez le Chien et le Chat

 Peu importe la forme(cru, frit,bouilli) ou la variété d’oignon,il s’avère que ce légume peut provoquer une intoxication chez les carnivores. 

Il semblerait que toutes les espèces n’ont pas la même sensibilité vis à vis de l’oignon : le chat , par exemple serait plus sensible que le chien .

L’oignon détruit les globules rouges dans le sang alors que la production des G.R demeure normale .

L’intoxication peut se produire soit par une ingestion importante d’oignons, soit par ingestion répétée de plus petites quantités.

Attention :

Les signes d’intoxications,chez le chien, peuvent survenir quelques jours après l’ingestion d’oignons.

1) Chez le Chien :

La dose d’oignon nécessaire pour provoquer des signes d’intoxications chez le chien est difficile à préciser et dépend d’un chien à l’autre .

Des études ont démontré qu’à partir de 11g d’oignon/kg de poids vif pendant plusieurs jours, des signes d’intoxication (anémie) apparaissent après quelques jours.

Il semble donc que des faibles doses d’oignon suffisent à faire apparaître des petits signes cliniques lié à cette “intoxication” .

2) Chez le Chat :

Le chat est plus sensible à l’ingestion d’oignons ,car son hémoglobine ( vous vous rappelez, c’est la molécule qui transporte l’oxygène dans les globules rouges et qui est responsable de la couleur rouge)est plus sensible à l’oxydation .

De plus,lors d’ingestion d’oignon chez le chat, il se crée plus rapidement ces fameux corps de Heinz qui provoque un éclatement des globules rouges et provoque une anémie hemolytique.  

Comment les carnivores peuvent -ils s’intoxiquer avec l’oignon?

1) par exemple ,un animal ayant échappé à la surveillance de son propriétaire et qui a accès à de l’oignon: un plat cuisiné, laissé par négligence , dans les poubelles,lors de récoltes d’oignons dans un jardin,…

 2) introduction d’oignon dans la ration alimentaire

Ce sont des propriétaires qui introduisent eux-mêmes l’oignon dans la ration alimentaire de leur animal ,croyant bien faire ou par méconnaissance :reste de table,pour agrémenter une ration ménagère,…

Il faut souligner que dans les années 90 , il existait des aliments industriels pour chatons qui contenaient de l’oignon!!

Il y a eu des cas d’intoxication chez des chats adultes nourris avec cet aliment ,surtout en convalescence de maladie, car cet aliment était plus appètent et soi disant plus riche .Ces aliments ont été interdits et supprimés .

Il faut aussi souligner que certains aliments pour bébés humains contiennent de l’oignon , il n’est donc pas recommandé de nourrir vos compagnons avec ce type d’aliments. Je connais ,malheureusement, quelques propriétaires qui ont cette fâcheuse habitude.

Intoxication à l’oignon: pathogénie

Intéressons-nous aux composés toxiques de l’oignon:

Tous les composants toxiques de l’oignon n’ont pas encore été complètement identifiés mais on en connaît actuellement trois ( à base de souffre) :

Le sodium n-propylthiosulfate

Le disulfure de N propyle

L’agent phénolique C30H18C14

Ce sont ces dérivés soufrés de l’oignon qui sont responsables de l’intoxication chez les carnivores domestiques.

Ces molécules détruisent les globules rouges par différents mécanismes et provoquent une anémie chez les carnivores.

C’est l’agent phénolique qui est responsable de l’apparition des CORPS DE HEINZ qui vont s’attacher à la membrane cellulaire des GR , provoquent cette déformation de la membrane et vont rendre les globules rouges INACTIVES.

Ces globules rouges altérées vont soit se détruire d’elle-même, soit être éliminé de la circulation sanguine par la rate

Remarque  :

Il semblerait qu’il existe des races de chiens plus sensibles que d’autres à la toxicité aiguë à l’oignon car leurs globules rouges contiendraient une dose assez important de composants-très sensibles aux toxiques de l’oignon.

Ainsi une petite dose d’oignon suffirait chez ces chiens pour entraîner une anémie hémolytique relativement sévère.

Les races japonaises  , Akitas et Shibas  , sont ces races sensibles   

Intoxication à l’oignon : signes cliniques.

Le premier signe qui peut alarmer le propriétaire est de constater une urine colorée, une urine couleur «  marc de café  » qui témoigne une hémolyse (destruction des GR ) .

Ce signe clinique intervient généralement 12 à 24 heures après l’ingestion de l’oignon et peut mettre quatre jours pour disparaître.

Les symptômes sont les conséquences de l’anémie :

Faiblesse, léthargie, prostration, abattement.

Muqueuses légèrement pâle ou ictérique( jaune) .

Polypnée (augmentation de la fréquence respiratoire) due au fait qu’il y a un manque d’oxygène dans le sang par le fait que les globules rouges sont détruits.

La Rate est augmentée ET peut être palpée.

Signes digestifs

Vomissements, diarrhées et douleurs abdominales à la palpation.

Intoxication à l’oignon: Examens complémentaires

Analyse des urines.

Hémoglobinurie (présence d’hémoglobine dans l’urine) : urine couleur foncée (marc de café)

On peut aussi constater de la bilirubine, des leucocytes et du sang dans les urines.

On peut également constater une odeur d’oignon assez forte dans les urines.

Examen hématologique (examen du sang)

Dans la prise de sang et au niveau de la formule sanguine, il y a une forte production de réticulocytes qui sont des cellules immatures des globules rouges et qui apparaissent trois à quatre jours après l’ingestion d’oignons et qui témoigne donc de l’anémie régénérative.

Cette anémie est responsable de la stimulation de la production de globules rouges pour tenter de combler ce déficit en GR.

Le nombre de globules rouges diminue, surtout dans les premiers jours après l’ingestion d’oignons et après ce taux remonte progressivement et qui témoigne bien qu’il y a une anémie régénérative .

Ce taux de globules rouges redevient normale au bout de 10 à 15 jours après l’ingestion.

Examen d’un frottis sanguin au microscope

Examen très important qui permet de mettre en évidence la présence des CORPS DE HEINZ qui sont des inclusions dans les globules rouges et qui apparaissent suite à la dénaturation de l’hémoglobine.

Dans le cadre d’un suivi d’intoxication à l’oignon, il est important de doser l’urée et la créatinine dans le sang, car l’hémoglobine libérée dans le sang par destruction des globules rouges peut être responsables d’une insuffisance rénale aiguë en provoquant une néphrose épithéliale.

Taux d’hématocrite est également abaissé.

Diagnostic  de l’intoxication à l’oignon.

Les commémoratifs  : ce sont les signes évoqués par les propriétaires (ingestion d’oignon, urine colorée,…

Examen du sang  : la présence de réticulocytes, valeurs confirmant une anémie régénérative et présence des corps de Heinz sur un frottis sanguin..

Cependant il est important de faire un diagnostic différentiel avec d’autres maladies qui peuvent provoquer les mêmes symptômes.

Pronostic de l’intoxication à l’oignon

En général, l’intoxication à l’oignon chez les carnivores est d’un bon pronostic.

Le retour à des valeurs normales ne s’effectue que dans les 10 à 15 jours suivant l’ingestion.

Un cas mortel est décrit  : c’est le cas d’un chien qui a mangé pendant trois jours de suite 30 g /kg par jour, mais ce cas est rarissime  !

Traitement de l’intoxication à l’oignon chez les carnivores.

Le traitement dépend de l’état général et des résultats des examens complémentaires liés à cette intoxication.

Si l’état général est bon et les résultats sanguins corrects, il faut arrêter bien sûr l’apport d’oignon et donner des molécules ( antioxydants) pour empêcher l’oxydation au niveau des globules rouges .

Si l’État général est plus grave, le vétérinaire peut mettre en place un traitement symptomatique .

Il n’existe aucun traitement spécifique face à une intoxication à l’oignon chez les carnivores domestiques.

Si l’ingestion d’oignons est tout récente, il peut être intéressant de faire vomir l’animal afin de réduire l’absorption des dérivés soufrés toxiques mais il faut que cela soit fait dans la demi-heure qui suit l’ingestion car l’absorption de ces dérivés soufrés est extrêmement rapide.

Un lavage gastrique peut être réalisé avec administration de charbon actif .

Fluidotherapie

Perfusion de chlorure de sodium (0,9%) pour maintenir et préserver la perfusion du tissu rénal.

Antioxydants

Les antioxydants vont protéger la membrane des globules rouges et empêcher son éclatement .

C’est de la vitamine E à la dose de 7 mg / par kilo/par jour et ce pendant trois semaines après l’ingestion d’oignons.

Si les paramètres sanguins au niveau de la numération sanguine sont alarmants et témoignent d’une anémie grave on peut bien sûr proposer une transfusion mais ces cas sont assez rares  !.

En cas d’anémie grave, on peut donner également de l‘érythropoïétine recombinante humaine à raison de 50 unités /par kilo/ par jour en sous- cutané pendant deux jours .

Cela permet de stimuler la synthèse des globules rouges par la moelle osseuse et accélère la convalescence

Intoxication à l’ail

L’ail contient aussi des substances toxiques (thiosulfate), mais ces substances sont moins toxiques que les dérivés soufrés de l’oignon.

Il faut que l’animal ingère une très grande quantité pour provoquer une intoxication  !

L’ail est moins dangereux que l’oignon, mais il faut souligner que ni l’oignon ,ni l’ail ne sont nécessaires dans l’alimentation d’un carnivore (chien, chat).

 

 

Intoxication à L’oignon

http://conseilsveterinaire.com/lintoxication-a-loignon-chez-les-carnivores-domestiques-conseils/


Share →

10 Responses to L’intoxication à l’oignon chez les carnivores domestiques : conseils.

  1. Patrick bonsoir,
    voila, la petite chienne de ma soeur va avoir 11 ans, la toiletteuse lui à dit qu’elle avait une cataracte car dans les yeux de la chienne on voit un léger voile ,elle ne se cogne pas.
    Pouvez vous me dire si une cataracte chez un chien s’opère ?

    • Patrick says:

      Bonjour Marie Paule,

      Bien sûr que l’on peut opérer une cataracte chez un chien .C’est même une opération relativement courante chez des vétérinaires ophtalmologistes. Je vous conseille dans un premier temps d’encourager votre soeur d’aller consulter un vétérinaire ophtalmologiste pour confirmer cette “cataracte” et il vous conseillera sur les possibilités de traitements .

      tenez moi au courant. .

      Cordialement

      Patrick N.

  2. Gaelle says:

    Bonjour Patrick,

    merci pour ces infos, mais qu’en est-il des granulés d’ail vendus pour chiens, ayant pour effet l’éloignement des parasites? Personnellement je donnais une cuiller à café par jour à ma chienne (14 ans, >25kg), pour éviter de lui administrer du Fr.ntline en période froide, ma nouvelle véto m’a conseillé il y a quelques jours de plutôt procéder par cures… est-ce mauvais pour sa santé?

    Merci et bonne soirée!

    • Patrick says:

      Bonjour Gaëlle,

      Comme indiqué à la fin de mon article , l’ail est moins toxique et il faut en manger une grosse quantité pour avoir des signes d’intoxication .C’est vrai que l’ail a cette réputation d’éloigner les parasites ( puces, tiques,..) .Les doses que vous administrez sont minimes et je serais du même avis que votre vétérinaire , à savoir le pratiquer par cures .

      merci pour votre commentaire .

      Cordialement

      Patrick N.

  3. Lenglois says:

    Je viens de lire l article concernant l oignon….mon griffon mange exactement tout comme nous légumes,fruits,viande…je ne savais pas que l oignon était aussi mauvais pour la santé du chien ainsi que l ail!Merci pour tous ces renseignement que même notre vétérinaire “oublie” de nous mettre en garde!!!!

  4. Mélodie says:

    Très interessant, merci beaucoup! d’autant plus que je suis soigneur animalier, ça pourrait s’avérer très utle… et par rapport à mes chats! je ne leur donne que les aliments prevus pour elles, et elle ne sont pas du tout voleuse mais dans une poubelle, qui sait…

    • Patrick says:

      Bonjour Mélodie,
      Je suis ravi que cet article vous a plu et effectivement , comme indiqué , le chat est encore plus sensible à l’oignon que le chien .. Alors VIGILANCE :) .

      Cordialement

      Patrick N.

  5. [...] à l'article paru sur l'intoxication à l'oignon chez nos carnivores domestiques, j'ai eu beaucoup de questions relatifs à l'ail . Aussi , j'ai souhaité écrire cet article qui [...]

  6. puppy85 says:

    Bonjour,
    Mon chiot de deux mois à mangé accidentellement un assez gros morceau d’oignon:grosse panique!il se trouve que j’ai retrouvé le morceau dans ses selles le lendemain.
    ya-t-il un risque pour sa santé?sachant qu’il ne présente aucun signe de ceux mentionnés dan l’article…
    Merci

    • Dr patrick says:

      Bonjour ,

      tout dépend de la quantité , mais si votre chiot n’a pas de signes “alarmants” , vous ne devez pas trop vous en inquieter …. Cependant , faites attention pour que cela ne se reproduise plus ….

      Bien à vous

      Patrick N

Add Comment Register



Leave a Reply

La Newsletter

PageLines- logoconseilsveterinaire80.png

Inscrivez vous à la newsletter !

Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.