Share →

rage_argenteuil-480x383

J’écris cet article sur la rage en écoutant l’excellent morceau « Formidable »  du chanteur Belge Stromae et devant ce cas de rage à Argenteuil, je ne peux m’empêcher d’avoir moi aussi un sentiment For…midable envers les mesures prises préventivement par les autorités contre la rage mais également un sentiment For…minable envers les responsables de ce cas de rage survenu sur le territoire Français.

Mais avant de vous décrire ce cas, permettez-moi d’abord de vous signaler ou de vous rappeler quelques données et chiffres sur la rage en général.

J’ai déjà eu l’occasion dans ce blog de parler de la rage à deux reprises, aussi je vous remets les deux liens pour ceux que cela intéresse :

La rage en video

Cas de guérison insolite de rage chez l’être humain

 

Depuis 2007, il existe une journée mondiale de la rage qui se déroule le 28 septembre de chaque année. Cette journée a pour but de sensibiliser la population mondiale aux chiffres annuels dramatiques de mortalités humaines et de bien insister également sur les mesures préventives existantes face à cette pathologie.

WorldRabiesDay-150x150

La rage reste malgré tout une pathologie de la honte et témoin de la misère, de la pauvreté surtout lorsque l’issue est fatale.

Pourquoi une pathologie de la honte ? Tout simplement parce que nous avons des solutions préventives efficaces, avec en premier lieu un vaccin dont le coût de fabrication n’est pas élevée et qui pourrait être mis en place dans les pays où la rage sévit pour un coût dérisoire par rapport à certains budgets gaspillés dans ces mêmes pays (guerre, exploitation pétrolière ou minière, déforestation,…).

Pour vous donner un exemple: dans certains pays africains, où la rage fait des milliers de morts chaque année, si 70 % des chiens (principaux vecteurs de la rage dans ces pays) étaient vaccinés contre la rage (par une campagne), on arriverait à éradiquer la rage en stoppant la circulation du virus. On l’a bien réussi chez nous avec la vaccination vulpine préventive par appâts.

Quelques chiffres sur la rage à l’échelon mondial

Il faut savoir, que chaque année dans le monde, il y a plus de 55.000 morts humains dû à la rage (2012), ce qui veut dire un mort toutes les 10 minutes.

Ce chiffre serait en augmentation pour atteindre le nombre impressionnant de 70.000 cette année. Bien sûr la très grande majorité de ces mortalités ne sont pas observées en Europe mais principalement en Asie et en Afrique.

Plus de 50 % de ces mortalités sont constatés sur des enfants de moins de 15 ans !

Ce qui n’est pas en soi une surprise, car c’est cette tranche de population qui est la plus exposée aux morsures d’animaux atteints.

Chaque année, à l’échelon mondial, près de 15 millions de personnes reçoivent un traitement préventif contre la rage (ou lors de suspicion). Mais que représente réellement ce chiffre en pourcentage de personnes mordues par des animaux atteints ou suspicieux d’être atteint?

Dans beaucoup de régions du globe, il n’y a aucune politique ou stratégie de traitement mis en place en cas de morsure d’êtres humains par un animal et il faut aussi mentionner un pourcentage important d’absence de non-déclaration de morsures d’êtres humains pour différentes raisons.

Cela rend difficile la détermination du chiffre exact de personnes mordues dans le monde par des animaux atteints ou suspicieux, de ce fait ce chiffre de 15 millions est certainement sous-estimé.

Le traitement préventif contre la rage consiste en une série d’injections vaccinales plus les soins de la plaie dû à la morsure. L’administration d’immunoglobulines antirabiques peut être également justifiée dans certains cas.

Le coût de ces traitements préventifs est important et pourrait être évité si les mesures préventives contre la rage étaient instaurées. Encore faut-il avoir la volonté de les mettre en place, certains pays préférant investir dans d’autres actions moins humanitaires …Mais c’est un autre débat qui dépasse le cadre de ce blog de conseils vétérinaires !

Quelles sont ces mesures préventives pour lutter contre la rage chez l’être humain

il existe trois types de mesures préventives pour lutter contre la propagation de la rage :

1) La première mesure préventive, c’est bien sûr la vaccination qui peut être effectuée sur les animaux et l’être humain également.

2) la deuxième : se rendre chez un médecin et soigner immédiatement toutes plaies de morsures ou griffures occasionnées par un animal

3) la troisième : mise sous surveillance vétérinaire de tout animal ayant mordu au griffé un être humain et analyse des animaux sauvages décédés avec comportement anormal.

C’est grâce au respect de ces mesures préventives que nous avons pu éradiquer la rage dans beaucoup de pays occidentaux dont la France et la Belgique. Les ministères de la santé et de l’agriculture, les différents services vétérinaires ainsi que les praticiens vétérinaires de ces différents pays ont largement contribués à cette éradication et sont crédités de « Formidables ».

Voyons plus en détail ces mesures préventives pour nos animaux de compagnie dans nos régions

a ) Vaccination

rage_vaccin-150x150

Je rappelle que tout animal de compagnie doit être identifié soit par une puce électronique ou par un tatouage et être détenteur d’un passeport européen.

Le respect de cette identification par puce ou tatouage est très important, car elle sera nécessaire pour faire la demande de dérogation à l’euthanasie en cas de contact avéré avec un animal enragé.

Vous l’avez compris, si ce n’est pas le cas ,un animal non identifié sera euthanasié s’il a été mis en contact avec un animal déclaré enragé ou s’il vit dans la zone de restriction déterminé par arrêté préfectoral (voir plus loin)

En France

La vaccination antirabique pour chien, chat, Furet est obligatoire si :

1) l’animal est appelé à voyager hors de la France

2) chien appartient à la première ou deuxième catégorie de chiens dits « dangereux »

3) séjours dans certains campings (il faut se renseigner avant de s’y rendre avec son compagnon)

4) séjour en pension ou se rendant à des manifestations (exposition, confirmation, club canin,…)

5) vous habitez les départements de Guyane et de Mayenne

En dehors de ces conditions, la vaccination antirabique n’est pas obligatoire en France.

Un arrêté préfectoral ou ministériel d’obligation de vaccination antirabique peut être établi pour un certain périmètre suite à un cas de rage confirmée par des analyses (voir plus loin les cas erratiques)

En Belgique

En Belgique ,également, tous les chiens doivent être identifiés et posséder un passeport européen.

la vaccination antirabique pour chien,chat,Furet est obligatoire :

1) si l’animal est appelé à voyager hors de la Belgique (l’identification et le passeport est aussi obligatoire pour sortir de la Belgique)

2) pour tous les chiens résidants au sud du sillon Sambre et Meuse

3) pour tous les chiens se rendant dans des campings ou caravaning (dans toute la Belgique)

Là aussi, en dehors de ces conditions, la vaccination antirabique pour animaux de compagnie n’est pas obligatoire

En Suisse

La vaccination antirabique pour chien, chat Furet n’est obligatoire que pour sortir hors des frontières (animal voyageur).

Particularité en Suisse : la vaccination antirabique n’est effectuée que tous les trois ans (correspond au délai d’efficacité du vaccin au point de vue médical).

b) surveillance sanitaire des chiens ou chats ayant mordu au griffé

En France, tout chien ou chat ayant mordu ou griffé un être humain doit être mis sous surveillance de 15 jours chez un vétérinaire sanitaire. Cette surveillance consiste en trois visites à une semaine d’intervalle, à l’issue desquelles le vétérinaire déterminera si l’animal est indemne ou pas de suspicion de rage.

Durant cette surveillance, le chien sera soumis à une évaluation comportementale effectuée par un vétérinaire inscrit sur la liste départementale. Cette évaluation sera un critère de décision d’euthanasie ou pas du chien.

Si l’animal surveillé viendrait à mourir durant cette période, sa tête sera envoyée d’office à l’institut Pasteur pour analyse et recherche du virus de la rage.

c) remarque pour les animaux sauvages

Si vous observez un animal sauvage blessé ou aux comportements anormaux, surtout ne le manipulez pas mais avertissez les centres compétents ( la direction des services vétérinaires,…

Situation de la rage dans nos pays en 2013

Voyons la situation de la rage pour chaque pays

1) la France

La France est un pays indemne de rage depuis 2001. Cependant, depuis 2003 neuf cas de rage ont été diagnostiqués.

Tous ces cas concernaient des chiens ou chiots importés illégalement en France, la plupart du Maroc.

Ce sont des cas de rage erratiques dû à l’irresponsabilité de certains citoyens ne respectant pas les règles d’importation d’animaux en France.

Rappelez-vous de ce cas en 2011, en Vendée, où un chiot importé illégalement du Maroc avait créé un vif émoi. Sept jours après son arrivée sur le territoire, il décéda de la rage et plus de 24 personnes ont été mis sous un traitement préventif contre la rage. Plusieurs animaux ont dû être également euthanasié faute d’avoir été vaccinés contre la rage et /ou identifiés.

Venons-en maintenant au cas de ce chaton atteint de rage à Argenteuil dans le Val-d’Oise (fin octobre 2013).

Si on analyse la chronologie de l’adoption et de l’importation de cet animal en France, on peut constater des erreurs à trois niveaux

Première erreur : le vétérinaire marocain

Début octobre 2013, ce chaton a été récupéré sur une plage près de Casablanca par une touriste française.

Celle-ci, voulant l’adopter et le ramener sur le territoire français, décida d’aller consulter un vétérinaire marocain. Après consultation, ce praticien a délivré un certificat de bonne santé mais n’a procédé à aucune identification ni expliqué les règles d’importation d’un animal sur le territoire français.

De plus, ce chaton (à peine plus d’un mois) était beaucoup trop jeune pour pouvoir être importé en France, car la vaccination antirabique ne peut se faire avant l’âge de trois mois. Et il faut attendre au moins un délai de 21 jours après l’injection pour importer un animal.

C’est la raison pour laquelle un animal issu d’un pays hors communauté européenne ne peut être importé avant l’âge de quatre mois minimums si on respecte les règles d’importation (identification, vacciné antirabique, certificat de bonne santé). À son arrivée en France, il sera également effectué un titrage d’anticorps contre la rage pour être sûr que l’animal est bien protégé contre cette maladie.

Deuxième erreur : les autorités marocaines et la compagnie aérienne

Aucun contrôle, au moment du départ, n’a été effectué par les autorités marocaines. La compagnie aérienne n’a été guère plus zélée, se contentant de vendre et d’encaisser le billet d’avion.

Troisième erreur : la nouvelle propriétaire du chaton

Ce 13 octobre 2013, ce chaton transporté dans un sac à main n’a pas été déclaré par la propriétaire à la douane française lors de son arrivée. Celle-ci, peut-être de bonne foi, a permis l’entrée illégale de ce chaton sur le territoire français.

Très vite, ce chaton a manifesté des comportements agressifs et a réussi à fuguer de la maison. Pendant plusieurs jours, cet animal a erré et recueilli par différentes familles dont certaines se sont débarrassées de l’animal pour des comportements agressifs. Au total quatre familles ont été en contact avec ce chaton.

Lors du décès (28 octobre 2013) de l’animal au sein de la dernière famille d’accueil, un membre a heureusement eu la présence d’esprit d’en avertir son vétérinaire qui s’empressa de conseiller d’envoyer l’animal à l’institut Pasteur pour analyses. Deux à trois jours après, le verdict tomba : positif à la rage !

Conséquences de ces comportements irresponsables :

1) immédiatement, plus de 15 personnes ont été mis sur un traitement préventif contre la rage (frais payés par la collectivité)

2) cela a déclenché une suite d’arrêts préfectoraux sur la libre circulation des animaux de compagnie (chien, chat et Furet). Cette mesure est valable 6 mois !

Une zone de restriction de circulation, de 1 km de rayon autour de l’endroit où le chaton est mort, a été établie.

Dans cette zone de restriction, la circulation des animaux est règlementée selon deux groupes bien distincts (en fonction du statut vaccinal et de l’espèce) :

a) Les chiens identifiés et non vaccinés contre la rage : mis sous surveillance sanitaire, ne peuvent pas sortir de la zone de restriction et doivent être promené en laisse

b) chien identifié et vacciné contre la rage : ils peuvent circuler librement sous la surveillance du maître qui au moindre signe suspect doit en avertir son vétérinaire.

c) Pour les chats (même ceux qui sont vaccinés) : ils doivent rester enfermés dans la maison, aucune circulation libre dans le milieu extérieur et seuls les chats vaccinés peuvent sortir de la zone de restriction dans une cage ou panier de transport.

d) Tout animal non identifié dans la zone risque d’être euthanasié sans aucun recours.

Vous pouvez constater que ces mesures sont assez rigoureuses, mais nécessaires pour éviter la propagation du foyer et garantir à la France son indemnité de rage.

Dans les jours suivants, on a appris que d’autres chatons issus de la même portée auraient pu être également importés illégalement en Belgique et en Suisse. Tous les vétérinaires ont été mis en garde, mais à ce jour aucun cas n’a été déclaré.

2) Belgique :

Depuis 2001 la Belgique est aussi officiellement déclarée indemne de rage.

La Belgique a aussi connu 2 cas de rage erratiques en 2007 et 2008. Dans les deux cas, un chien contaminé a été importé illégalement du Maroc !

Conclusions et réflexions sur ces cas de rage erratiques

1) on ne peut que condamner ces actes irresponsables de citoyens introduisant illégalement des animaux issus de pays hors tiers de la communauté européenne (dont le Maroc en fait partie).

Ces cas de rage occasionnent des coûts importants supportés par la collectivité et des drames lorsque des directives d’euthanasie d’animaux de compagnie sont prises.

Je n’évoque même pas le risque potentiel d’un cas de rage humaine, mais imaginez un seul instant que ce chaton aurait été enterré sans aucune analyse alors que des personnes ont été mordues ou griffées par cet animal ! For…minables !

2) Je souhaiterais aussi insister sur l’obligation d’identification (par puce ou tatouage lisible) de tous les animaux de compagnie accompagnée du passeport européen. Constatez par vous-même la conséquence de posséder un animal non identifié en cas de rage dans une région : c’est l’euthanasie !

3) Enfin pour répondre à la question souvent posée : dois-je continuer la vaccination antirabique pour mon animal de compagnie en dehors des conditions obligatoires ?

Ma réponse est claire et simple : dû à ce risque de cas de rage erratique, et même si vous n’avez aucune intention de faire voyager votre animal, je vous conseille de maintenir la vaccination antirabique pour votre animal de compagnie.

Par contre, il serait bon d’adopter un délai d’injection de rappel à tous les trois ans comme c’est le cas dans certains pays européens. Ce serait alors For…midable .

Ainsi se termine ces réflexions sur ces cas de rage insolites, je vous remercie pour votre lecture et n’hésitez pas à faire vos commentaires plus bas .

Tagged with →  
Share →

One Response to Le cas de rage du chaton à Argenteuil en2013, est-il Formidable ou For… minable ?

  1. selma dit :

    Je suis du Maroc et je me demande quel genre de vétérinaire à fait croire à la touriste française qu’elle n’avait besoin que d’un certificat de bonne santé pour faire voyager un chaton en France. La touriste elle même est totalement irresponsable, c’était de son devoir de s’informer auprès des autorités de son pays. Pourtant, à Casablanca, nous avons énormément de vétérinaires très compétents. Je suis quand même étonnée de voir qu’un chaton d’a peine 1 mois a pu attraper la rage, je croyais qu’à cet age ils étaient encore protégés par les anticorps du lait maternel. Beaucoup de personnes au Maroc recueillent de jeunes animaux pour les soigner et leur trouver des familles et je l’ai fait moi même quelques fois. Cela veut dire qu’à chaque fois nous prenons un grand risque ?

Laisser un commentaire