Share →

Caisse Pour Chiot

caisse pour chiot

Nous avons vu dans la première partie de l’article consacré à la caisse pour chiot , les points suivants :

1 )  conseils pour le jour de l’arrivée du chiot à la maison ou appartement.

2) Conseils pour les jours suivants l’arrivée : la caisse pour chiot .

3) Les différents types de caisse pour chiot : la cage métallique , la cage de transport , les paniers .

Nous allons voir dans cette seconde partie , comment éduquer son chiot à la caisse .

Il y a une règle d’or pour l’éducation à la caisse pour chiot : c’est de créer une relation positive entre le chien et sa caisse (panier, cage).

La  « caisse » doit être pour le chiot un espace de plaisir, de quiétude ,…de sécurité. L’éducation à la « caisse pour chiot » doit être une expérience positive pour le chiot et ce dès le début.

Si vous ratez les débuts de l’éducation à la caisse pour chiot, que celui-ci a peur de rentrer dans cet espace, alors il est fort probable que vous aurez beaucoup de difficultés, par après, pour qu’il l’accepte. Il ne faut pas que le chiot  associe sa caisse à un espace négatif, de punition !

Utilisez en permanence la récompense, le réconfort JAMAIS la punition lorsque le chiot est dans sa caisse !


Conseils pour l’éducation à la caisse

Voici une série de conseils pour vous aider à éduquer votre chiot  à sa caisse :

Conseil 1 : bien choisir l’emplacement de couchage  

Mettez la caisse (panier, cage) dans un endroit de la maison où les membres de la famille sont souvent présents (salon, cuisine,…). Si le chiot voit du monde autour de lui, il sera plus sécurisé et se sentira moins isolé.

Certains propriétaires font le choix d’avoir deux caisses : l’une disposée dans le salon ou cuisine pour la journée par exemple et l’autre dans la chambre à coucher pour la nuit !

C’est un choix sur lequel je n’émettrai aucun avis, mais le plus important est de conserver ces « espaces privatifs » pour le chien  dans chaque aire de la maison  ou appartement.

Conseil 2 : Douceur et patience les premiers jours 

Prenez le temps nécessaire pour l’habituer à sa caisse .La première fois, laissez le explorer lui-même sa caisse, ne le forcez pas ! Encouragez-le à ce qu’il rentre dedans par des  ordres brefs mais doux ! Une fois rentré, félicitez le, récompensez le avec une friandise.

Faites pareil, lorsqu’il en sort après un ordre de votre part.

Les premiers jours, ne le laissez pas trop longtemps  dans sa caisse,deux à trois heures les premiers jours sont suffisants .

Soyez patient, cette éducation ne peut pas se faire dans la précipitation et surtout restez calme !

Conseil 3 : des ordres clairs 

Utilisez à chaque fois  un ordre clair, simple du genre : « à la caisse », «  couché »  pour signifier au chiot d’aller dans sa caisse. Le chiot comprendra très vite la signification de cet ordre.

Conseil 4 : le nourrir dans sa « caisse » 

Au début, vous pouvez nourrir votre chiot dans sa caisse, toujours dans le but de positiver cet espace !

Conseils 5 : avoir une caisse accueillante ,confortable 

Rendez la caisse (panier, cage) attractive pour le chiot : mettez des jouets, objets à mâcher, une couverture, un plaid… faites un espace douillet, accueillant !

Il faut que le chiot soit occupé dans sa caisse, afin d éviter l’ennui. Cet ennui peut être une cause d’anxiété .

Attention, soyez prudent sur la sécurité des jouets !

Conseil 6 : Toujours des actions positives dans sa caisse 

Durant toute la période d’éducation à la caisse pour chiot, faites des actions positives qui vont accélérer cet apprentissage : à chaque fois qu’il rentre et se couche dans sa caisse, caressez le, félicitez le …donnez-lui une friandise !

Assurez-vous qu’il puisse avoir accès à tout moment de la journée à sa caisse et si vous voyez qu’il y va tout seul, qu’il s’y intéresse, récompensez le tout en lui faisant son éloge

Conseil 7 : Ne le punissez pas si’l a fait ses besoins dans sa caisse 

S’il lui arrive de  s’oublier (miction – défécation) dans sa caisse, surtout ne le punissez pas ! En cas contraire, il associera sa caisse à de la punition et il risque d’être réfractaire à celle-ci !

Le chiot ne va pas comprendre la raison de cette punition, mais retiendra que la caisse est source de corrections …injustifiées :o).

Dites-vous bien que s’il a fait ses besoins dans sa caisse, c’est de votre faute : vous ne l’avez pas sorti assez tôt ou assez souvent !

Donc sortez le gentiment  de la caisse, mettez le dehors ou en promenade et nettoyez lorsque vous êtes seul ! 

Conseil 8 :  Résistez pour le consolation

Lorsque votre chiot sera seul dans sa caisse il risque de pleurnicher. Résistez pour ne pas aller tout de suite le consoler ou le prendre

Conseils 9 : pas uniquement que durant vos absences .

Ne faites pas l’erreur de mettre le chiot dans sa caisse uniquement que lorsque vous partez. Là aussi le chiot assimilera sa caisse à une punition.

La caisse pour lui sera associé à votre départ, d’où une augmentation de son anxiété ! 

 

Fermeture de la porte ( cage ).

Une fois qu’il s’est habitué à rentrer, sortir et à se coucher en toute confiance dans sa caisse  et si vous avez opté pour une cage de transport ou une cage métallique, vous pouvez passer à l’étape suivante : fermeture de la porte.

Conseils :

Commencez par fermer la porte pendant quelques secondes, ensuite ouvrez-la  et caressez-le afin de créer une relation positive.

Il faut que le chiot ressente cette action non pas comme une punition mais comme un acte positif faisant parti de son éducation.

Répétez cette action plusieurs fois en augmentant le temps de fermeture de la porte. Jouez à travers les barreaux, sans ouvrir la porte, avec une friandise ou un objet à mâcher.

Une fois que le chien a accepté cette fermeture, vous avez réussi !… Vous pouvez vous absenter en toute quiétude sachant votre chien serein et en sécurité bien que je préconise malgré tout  de laisser la porte ouverte ……Sur un chien bien éduqué , il n’ y aura pas de soucis .

Mais il faut éduquer  votre chiot ou chien  à cette fermeture de porte , car vous en aurez besoin lors de certaines occasions  qui nécessitent des mesures de sécurité ( transport – voyages – durant certains travaux ménagers par exemple-….. ) .Votre compagnon doit être éduqué pour accepter cette situation comme étant normale et en toute confiance !

Le chiot qui pleurniche

Lorsque votre chiot sera seul dans sa caisse avec éventuellement la porte fermée, il risque de pleurnicher.

Résistez pour ne pas aller tout de suite le consoler ou le prendre.

Par la suite, vous pouvez aller le rassurer par la parole SANS ouvrir la porte. Il ne faut pas que le chiot assimile : « je pleurs, on vient m’ouvrir la porte » ! Très important, cette notion !

N’ouvrez la porte  que lorsqu’il est calme ou lorsque c’est vous qui le décidez. 

A sa sortie, caressez-le, félicitez-le et allez le promener par exemple ….. Ayez toujours une action positive  qui est gratifiante pour le chien!

Petite astuce pour un chiot en cas d’absence:

Lorsque vous êtes absent mettez une petite horloge en dessous de la couverture. Cela permet de rassurer le chiot et de l’aider à dormir.

N’oubliez pas aussi d’avoir une caisse attractive : présence de jouets, couverture ou plaid, bol avec de l’eau

L’éducation à la caisse pour le chien adulte

Si votre chien est adulte, cette éducation sera plus longue mais pas impossible !

Il est évident qu’il ne sera pas aisé  d’éduquer un chien à la caisse si celui-ci est habitué à dormir sur le canapé ou le lit du ou des propriétaires. Mais au fait est ce bien conseillé de laisser dormir son ou ses chiens sur son lit ? …. c’est un autre débat dont vous avez une partie de la réponse dans l’article cité plus haut ( « dormir sur le canapé  » ) 

Ce ne sera pas une mission impossible, mais il faudra beaucoup de ténacité, de patience de la part du propriétaire.

La situation sera identique pour le chien adulte adopté dont on ne connait pas le passé et qui est déjà dans un état d’anxiété assez exacerbé.

Les principes d’éducation seront les mêmes que pour le chiot et souvenez-vous : toujours adopter la technique de la récompense, vous aurez des résultats plus rapides et plus gratifiants.

Un chiot a une capacité d’être éduqué plus rapidement à la caisse (panier- cage), alors profitez-en, ne ratez pas cette étape !

La caisse pour chiot : conclusion

L’éducation à la caisse pour chiot est parfois mal perçue par certaines personnes, elles l’assimilent à une punition voir à un acte cruel.

Or il n’en est rien, la caisse (panier, cage) est l’endroit le plus sécurisant et équilibrant pour votre chien. C’est le meilleur moyen pour mettre en place de bonnes habitudes.

En l’éduquant à sa caisse, vous aurez aussi  établi une certaine hiérarchie et une délimitation du territoire qui est votre maison ou appartement. C’est très important et stabilisant pour le chien.

La caisse est un espace que tous les membres de la famille doivent respecter en tant que lieu de repos, de plaisir, de sécurité et privatif pour le chien.

A l’arrivée de votre chiot, je vous encourage de l’éduquer à sa caisse (panier, cage).

Vous lui apprendrez ainsi de bonne habitudes, il sera propre plus rapidement et vous vous épargnerez aussi  certains déboires (destructions) et d’éventuelles pathologies comportementales (anxiété de séparation, phobies).

Autre avantage : durant votre absence, en le mettant dans sa caisse, vous savez que votre compagnon est en lieu sûr ce qui, vous l’avouerez, est rassurant, non ?

Avec un peu de patience et  en utilisant la technique de la récompense et non la punition, vous devriez éduquer sans trop de problème votre chiot à sa caisse (panier – cage).

Choisissez bien la taille de votre « caisse » et si je peux vous donner un dernier conseil, optez pour  la cage de transport ou pour la cage métallique.  

Je sais que cet article va gêner certains propriétaires par le fait que j’encourage l’éducation à la cage , mais je peux vous assurer que tous les propriétaires qui en ont fait l’expérience sont enchantés et rencontrent peu de soucis au niveau comportemental .

En aucun cas , je n’affirme qu’il faut laisser son chien ou chiot ,enfermé dans sa cage , pour éviter qu’il ne fasse ses besoins ou dégâts dans la maison durant son absence

Cela peut être le cas pour certains propriétaires qui ont de gros problèmes comportementaux ( destructions) avec leurs chiens  et qui n’ont ,dans un premier temps , que cette solution .

Avec une thérapeutique comportementale et parfois médicale , ces propriétaires peuvent résoudre ce problème et arriver à la finalité de cette « éducation » :  rendre la cage comme un espace serein  et stabilisant…… sans porte fermée . 

Un chien bien éduqué à sa cage  ira de lui-même dans celle -ci ,LA PORTE OUVERTE , durant votre absence car il sait que c’est SON  espace privatif , de sécurité  et non anxiogène .

Voilà j’espère que cet article sur la caisse pour chiot vous aura plu ou du moins susciter de la réflexion sur ce thème .Surtout n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences .  

La cage de transport Vari -kennel 

Chez zooplus 

Caisse Pour Chiot

Share →

9 Responses to La caisse pour chiot: 9 conseils pour son éducation (partie 2) .

  1. Bien, mais plutôt que de donner des " ordres", laissez faire le chien par lui même. Il suffit de lui mettre sa gamelle ou des friandises très appétantes dans le fond de la cage ou du kennel et d'attendre qu'il y aille de lui même. L'association se fera plus rapidement que par l'interférence avec des ordres. Une fois que le chien entre seul, spontanément, vous pouvez alors associer le mot choisi " place" ou "kennel" ou autre. ET une fois qu'il y entrera spontanément, vous commencez à fermer la porte quelques secondes avec une distribution de friandise, puis quelques minutes et ainsi de suite. Cet apprentissage en silence, s'il est bien fait ne prend qu'une demi journée et sans émission de stress. Dès que l'on parle " d'ordres" les humains sont incapables de la pas hausser le ton.

  2. Iren Gallizioli dit :

    Mes deux chiennes ont à disposition un Vari Kennel dans la cuisine ou elles vivent (18m2) La porte est en permanence ouverte et très souvent une des deux est confortablement installé dedans. Elles aiment beaucoup leur tanière. Je les ai habitués chiot et quand j'ai des chiots je leur mets le box au parc et dans la voiture pour les visites chez le vétérinaire ou quand je prends tout le monde pour aller promener.(2 portées de 8 chiots) On peut aussi leur apprendre la propreté la nuit en les mettant dedans prés du lit et les sortir dés qu'ils se manifestent.Je parle bien de la nuit!

  3. Merci Iren pour votre témoignage …. Trés bonne idée pour l'apprentissage de la propreté nocturne .!

  4. TIXIER dit :

    moi aussi j ai utilise la cage metallique pour un chien que je garde car il n avait aucun repere ,c’etait sa place. Sa proprietaire ,apres un sejour de 1 mois, la trouvé beaucoup plus stable et surtout il sait où est sa place.
    j ai toujours la cage et lorsque je le garde encore il la retrouve avec joie

  5. Iren Gallizioli dit :

    Mes premiers chiens je les mettais dans un grand carton à côté de mon lit pour la nuit. Cela date de 35 ans.

  6. Nous venons d'acquérir 2 chiots Beagle de 10 semaines, ils ont été habitués à la cage de transport dès la naissance. Suite aux conseils de l'éleveuse, nous avons acheté une caisse, on les y installe la nuit, ils sont propres et la caisse vient dans le salon la journée, ils y vont d'eux-mêmes. La nuit on place la caisse dans le hall et on ferme la porte. Quand ils se réveillent le matin, ils sortent et font leurs besoins à l'extérieur. Quand on doit s'absenter en journée, on place la caisse dans le hall porte ouverte avec deux paniers. Tout se passe bien également mais on est parti qu'une fois. Pour la nuit, doit-on acheter une deuxième cage car ils commencent à grandir?

  7. Jess Beloncle dit :

    Nous venons d'accueillir un parson russel de 3 mois maintenant, nous avons une caisse de transport mais il n'y va pas de lui même ou alors pour y sortir ses jouets. La nuit il ne dit plus rien maintenant et la journée pendant la sieste du début d'après midi non plus. Je lui donne des friandises avant de le sortir et je l'ignore pendant 5 minutes puis je vais le promener ou le caresser ou jouer avec lui. La question que je me pose c'est pourquoi est ce qu'il ne va pas de lui même dormir dans la caisse?

Laisser un commentaire